•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre décès causé par la COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard

Plan rapproché d'un sac et des équipements auxquels un patient est branché dans un hôpital.

Cinq personnes sont mortes des suites de la COVID à l'Île-du-Prince-Édouard ce mois-ci.

Photo : Reuters / Hannah Beier

Radio-Canada

Le ministère de la Santé de l’Île-du-Prince-Édouard annonce samedi qu'un cinquième décès causé par la COVID-19 est survenu dans la province.

Par respect de la vie privée des membres de la famille, la médecin hygiéniste en chef de la province se limite à dire que le défunt avait plus de 80 ans.

Ce n’est que le 14 janvier dernier, 22 mois après la découverte du premier cas de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard, que la province déplorait son premier décès causé par cette maladie.

Il y a six personnes qui sont hospitalisées à cause de la COVID-19 dans la province, dont un patient se trouvant aux soins intensifs.

Deux autres patients combattent cette même maladie pulmonaire à l’hôpital, mais y avaient été admis pour d’autres problèmes de santé.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef, confirme en outre samedi la découverte de 288 cas supplémentaires de COVID-19, et une légère hausse du nombre de cas actifs, qui passe de 2429 à 2489 sur l’ensemble de l’île.

Des éclosions sont toujours en cours dans 5 centres de soins de longue durée, 2 établissements de soins communautaires, 19 garderies dont 6 sont temporairement fermées, ainsi qu'au centre provincial de traitement des toxicomanies, une maison de transition à Summerside, un refuge de Charlottetown et 2 établissements correctionnels.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.