•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des textos pour les alertes municipales à Drummondville

Téléphone cellulaire.

La Ville de Drummondville suspendra la transmission de toutes ses alertes municipales par textos dès lundi. (archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

La Ville de Drummondville suspendra la transmission de toutes ses alertes municipales par textos dès lundi prochain.

Ces alertes, qui peuvent notamment concerner des enjeux de sécurité civile, seront dorénavant transmises par courriel.

Selon la Ville, les messages texte de masse ne se rendaient plus aux cellulaires des citoyens parce qu'ils sont considérés comme des messages électroniques commerciaux.

En cours de route, ces messages-là se font intercepter par les filtres des géants des télécommunications, qui respectent la réglementation fédérale [de la Loi canadienne antipourriel]. Donc, comme il y a un problème de fiabilité à l'heure actuelle de réception des messages, on préfère les suspendre à partir du lundi 24 janvier, explique le directeur des communications de la Ville, Dominic Villeneuve.

Le responsable de l'Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville (OMSCD) Yves Beaurivage invite le public à mettre leur profil à jour sur les diverses plateformes de la Ville afin de s'assurer de continuer à recevoir les alertes municipales, dont celles liées aux urgences majeures.

On invite les gens à aller à infocitoyen.drummondville.ca (Nouvelle fenêtre) pour valider que leur adresse courriel est à jour et sinon, la mettre à jour. Si on veut aussi recevoir les appels d'automates SOMUM en temps réel pour les mesures d'urgence, on va sur le portail omscd.somum.com (Nouvelle fenêtre) et on pourra ensuite recevoir les appels d'urgence sur notre cellulaire, indique-t-il. 

Les résidents peuvent également continuer à s'informer sur le site web ou la page Facebook de la Ville de Drummondville. 

Avec les informations de Jean-François Dumas 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !