•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mandat d’arrêt pancanadien contre un Saskatchewanais accusé d’avoir enlevé sa fille

Michael Jackson, sur une photo en gros plan. (archives)

Michael Jackson se cache avec sa fille de 7 ans depuis le mois de novembre, car il refuse que celle-ci soit vaccinée contre la COVID-19. (archives)

Photo : Mariecar Jackson

Radio-Canada

La section saskatchewanaise de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a lancé un mandat pancanadien contre un homme de 52 ans accusé d’avoir enlevé sa fille de 7 ans.

Michael Gordon Jackson est accusé d’enlèvement en vertu de l’article 282, alinéa 1, du Code criminel.

La GRC croit que l’homme recherché bénéficie de l’aide d’autres personnes pour fuir la police et demande à la population de retrouver sa fille de 7 ans, Sarah Jackson.

Sarah Jackson est de descendance blanche et philippine, elle mesure 1,28 m et pèse 35 kg. Elle a les yeux noisette et porte des lunettes bleu vert.

Une fillette portant des lunettes rouges qui sourit.

Sarah Jackson est de descendance blanche et philippine, elle mesure 1,28 m et pèse 35 kilogrammes.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Michael Gordon Jackson pèse environ 113 kilogrammes. Il a les yeux bleus et les cheveux brun foncé. Il porte généralement des lunettes. Il ne semble pas avoir de véhicule.

L’homme habite Carievale, mais, selon la GRC, il pourrait se trouver à Dilke, à Oxbow, à Alameda et à Regina ou encore à Lamont, en Alberta.

Les enquêteurs précisent que, depuis l’ordonnance de la Cour, le 5 janvier, des recherches ont été effectuées pour retrouver l’homme et l’enfant à la suite de signalements. Cependant, les policiers se sont retrouvés sur une fausse piste.

 La priorité de la GRC de la Saskatchewan est de retrouver Michael Gordon Jackson et Sarah. Nos policiers enquêtent sur tous les signalements avec attention et minutie. Chaque renseignement fait l’objet d’une analyse complète, peut-on lire dans un communiqué.

La GRC précise que tous les critères n’ont pas été satisfaits pour le déclenchement d’une alerte Amber.

Les personnes qui auraient des renseignements sont priées de communiquer avec la GRC de la Saskatchewan, au 310 RCMP (7267) ou au 306 780-5563.

Pour transmettre des renseignements de manière anonyme, on peut communiquer avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS (8477).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !