•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Preissac veut ralentir la circulation dans le secteur Tancrède

Une route enneigée avec une affiche de Preissac.

La zone de 90 km/h traverse un parc utilisé par plusieurs enfants à Preissac.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

La Municipalité de Preissac est à la recherche des moyens pour ralentir la circulation sur la route 395, dans le secteur Tancrède.

Le conseil municipal déplore que plusieurs véhicules circulent beaucoup plus vite que la limite de vitesse pourtant fixée à 50 km/h. Le maire Donald Rheault craint pour la sécurité des citoyens et il souhaite obtenir une rencontre à ce sujet avec le ministère des Transports.

C’est une zone de 50 km/h, mais les gens traversent souvent à 70 ou 80 km/h. On va voir avec le ministère des Transports quelle serait la meilleure solution. Est-ce que c’est un radar? Une affiche pour dire aux gens que c’est une zone de 50? On a une garderie dans ce secteur-là. Il y a aussi beaucoup de jeunes familles dans les chemins Doré et des Villageois. On ne voudrait pas qu’il arrive un incident, fait valoir Donald Rheault.

90 km/h devant le parc

Le maire de Preissac compte aussi demander au ministère des Transports d’agrandir la zone de 50 km/h dans ce secteur afin d’inclure le parc Tancrède, fréquenté par les jeunes familles du secteur.

Un parc avec beaucoup de neige aux abords d'une route.

Le parc Tancrède aux abords de la route 395 à Preissac.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

C’est assez particulier. C’est un parc pour les enfants, mais la zone de 50 km/h commence de l’autre côté du parc. Quand tu arrives de Rouyn-Noranda, tu roules à 90 km/h devant le parc, puis tu dois ensuite réduire ta vitesse à 50 km/h. Alors, on voudrait qu’ils reculent cette signalisation-là également, souligne Donald Rheault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !