•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel aux dramaturges de la fransaskoisie

Le campus de l'Université de la Saskatchewan, à Saskatoon.

Le Collectif d’études partenariales de la Fransaskoisie rassemble, entre autres, plusieurs chercheurs de l’Université de la Saskatchewan.

Photo : CBC / Don Somers

Radio-Canada

Le Collectif d’études partenariales de la Fransaskoisie planifie sa prochaine conférence, qui portera sur la représentation des minorités ethniques et linguistiques dans le théâtre de l’Ouest canadien. Les universitaires font appel aux créateurs fransaskois, en les invitant à proposer de courtes pièces de théâtre.

Les dramaturges sont invités à créer une pièce d’un acte qui mettra en lumière les changements démographiques qui s’opèrent au sein de la communauté saskatchewanaise, indiquent-ils.

« C’est une forme que beaucoup d’auteurs aiment, qui permet de se limiter à un thème, mais qui laisse une liberté. »

— Une citation de  Jeffrey Klassen, président et cofondateur du Collectif d’études partenariales de la Fransaskoisie

L’objectif est de présenter ces œuvres lors d’une journée de performances théâtrales à l’occasion d’une conférence universitaire à Saskatoon, explique le président et cofondateur du Collectif d’études partenariales de la Fransaskoisie, Jeffrey Klassen.

À lire et à écouter :

Les créations théâtrales seront ensuite publiées dans un numéro spécial de la revue À ciel ouvert.

Trois jours de conférence

Le collectif prévoit tenir 3 jours d'événements théâtraux et universitaires du 26 au 28 mai 2022. Il y aura une journée dédiée aux performances théâtrales créée par des auteurs de chez nous, et deux jours de communications scientifiques, précise Jeffrey Kassen.

Les organisateurs cherchent, entre autres, à comprendre quelles sont les spécificités du théâtre francophone en Saskatchewan. On invite des membres de la communauté théâtrale et des chercheurs pour aborder cette grande question, observe le chercheur.

Un collectif pour la vie intellectuelle et culturelle fransaskoise

Le Collectif d’études partenariales de la Fransaskoisie rassemble, entre autres, plusieurs chercheurs de l’Université de la Saskatchewan.

Il s'agit notamment des linguistes Jeffrey Klassen, Henri Biahé, et Chantale Cenerini, ainsi que l’experte en littérature francophone Marie-Diane Clarke. Cette dernière est aussi chef du Département des langues, littératures et études culturelles de l'Université de la Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !