•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réduction de moitié des frais de garderie dès le 1er février en Saskatchewan

Photo générique pour illustrer les garderies au Québec.

D’ici 2026, les parents ne paieront que 10 $ par jour pour les services de garderie et 28 000 nouvelles places seront créées. (archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les frais de garderie diminueront de moitié dès le 1er février en Saskatchewan. Cette réduction, qui devait être mise en place d’ici la fin de l’année 2022, entre en vigueur plus tôt que prévu et est bien accueillie dans la communauté fransaskoise.

Selon le directeur général de l’Association des parents fransaskois (APF), Abdallah Oumalek, cette diminution était attendue par les parents et permettra de leur donner un coup de pouce.

« C’est une très bonne nouvelle. Les parents sont très contents. »

— Une citation de  Abdallah Oumalek, directeur général de l’Association des parents fransaskois

Lui-même père d’un enfant fréquentant le Centre éducatif Félix le Chat, Abdallah Oumalek soutient que cette mesure arrive à un bon moment, étant donné l’inflation qui sévit actuellement.

Selon lui, ce sera une grande économie pour les parents. Il explique, par exemple, que les parents qui payaient entre 850 et 950 $ par mois débourseront désormais environ 450 $ pour la garderie.

Selon lui, cette aide est grandement appréciée, en particulier des parents dont le revenu annuel est plus bas et qui, par exemple, occupent un emploi au revenu à peine supérieur au salaire minimum.

Selon M. Oumalek, la diminution des frais de garde pourrait encourager des parents à inscrire leur enfant dans une garderie, puisqu’elles seront davantage à portée de leur bourse.

La mesure est également bien accueillie dans le milieu de la petite enfance. La présidente du conseil du Centre éducatif Trésors du monde, Jocelyne Vogt, explique que cela représente plus d’argent immédiat dans les poches des parents.

Selon elle, cela contribuera certainement à une augmentation de la demande de services.

Elle précise toutefois que le Centre éducatif Trésors du monde ne pourra pas accepter plus d’enfants tant que ses locaux ne seront pas agrandis. Actuellement, 25 enfants peuvent fréquenter cette garderie.

Jocelyne Vogt précise que la réduction de frais pour les parents n'aura pas d’impact financier sur les centres de la petite enfance qui font partie du programme. Les subventions de la province compenseront la perte de revenus.

Cette nouvelle tarification des garderies est possible parce que la Saskatchewan participe au programme national de garde d’enfants depuis le mois d'août dernier. Ottawa s’est engagé à investir 1,1 milliard de dollars dans la petite enfance en Saskatchewan.

Selon ce programme, 28 000 nouvelles places seront créées d’ici 2026, et les parents ne paieront que 10 $ par jour pour les services de garderie.

Le directeur de l’APF, Abdallah Oumalek, dit que les parents ont hâte que ce tarif entre en vigueur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !