•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétition pour le soutien de la coopérative aérienne TREQ : déjà 3000 signatures

Des sièges d'avion avec le nom treq sur l'appuie-tête.

Une pétition a été lancée à l’Assemblée nationale pour demander à Québec de soutenir financièrement le lancement de la coopérative aérienne TREQ.

Photo : Vidéo de promotion de TREQ

Radio-Canada

La pétition lancée à l’Assemblée nationale le 16 janvier dernier pour demander à Québec de soutenir financièrement la coopérative aérienne TREQ a recueilli plus de 3000 signatures jusqu'à maintenant.

La coopérative souhaite que le gouvernement provincial lui consente une aide de 4 millions de dollars, ce qu'il a refusé jusqu’à maintenant.

La coopérative indique vouloir rendre plus accessible le transport aérien interrégional au Québec en offrant des vols à moindre coût. Le transporteur se dit inquiet, entre autres, de voir le gouvernement du Québec nuire à la concurrence en accordant des subventions à des compagnies comme Air Canada.

Le président du conseil d'administration de la coopérative TREQ, Éric Larouche, prétend que le modèle qu'il propose est pourtant une réponse aux coûts prohibitifs du transport aérien régional.

« Toutes les régions se plaignent d'être mal desservies par les compagnies aériennes au Québec. Je ne comprends pas comment l'information se rend jusqu'au gouvernement. »

— Une citation de  Éric Larouche, président du conseil d'administration de la coopérative TREQ

La coopérative TREQ, qui compte plus de 14 000 membres, attend toujours le plan de transport aérien du gouvernement de la CAQ pour connaître les prochaines règles du jeu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !