•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon veut maintenir les services essentiels avec le variant Omicron

L’hôtel de ville de Saskatoon. (archives)

Selon la Ville de Saskatoon, 94 % des employés municipaux ont fourni la preuve qu'ils sont vaccinés. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

La Ville de Saskatoon envisage toutes les options pour empêcher des arrêts de travail et ainsi maintenir les services essentiels pour les résidents, malgré la progression du variant Omicron.

Dans un rapport présenté aux conseillers municipaux, l’administration municipale se concentre sur les services de l’usine de traitement des eaux usées, le service des incendies et le secteur de la voirie.

À l’usine de traitement des eaux usées, des mesures supplémentaires ont été prises pour accentuer la distanciation physique, et toutes les réunions non essentielles ont été réduites.

Le service des incendies surveille de près les besoins de main-d'œuvre et les besoins en heures supplémentaires pour s’assurer qu’il y a assez de personnel disponible.

Du côté du service de la voirie, les réunions de planification se tiennent en virtuel, et les instructions des gestionnaires sont acheminées au personnel par messagerie électronique.

La Ville soutient qu’aucune interruption de service n’est survenue en raison de la COVID-19.

Depuis le 1er janvier, 202 employés municipaux ont été déclarés positifs à la COVID-19 et ont dû s’isoler. En tout, 64 % de tous les cas de COVID-19 chez les employés de la Ville depuis le début de la pandémie se sont produits depuis le début de l'année.

Selon la Ville, 94 % des employés municipaux ont fourni la preuve qu'ils sont vaccinés.

Le système de couleur en veilleuse

La Ville recommande de mettre en veilleuse son système de code de couleurs en raison du variant Omicron.

Un tableau de quatre couleurs indiquant le niveau de risque concernant la COVID-19 à Saskatoon. (archives)

La Ville recommande a jugé que les restrictions supplémentaires n'avaient pas d'impact sur le nombre d'infections. (archives)

Photo : Ville de Saskatoon

Avec ce système, des restrictions pouvaient être déclenchées si le taux de positivité des tests et le nombre de cas atteignaient un certain niveau. Il pouvait être question de fermer des centres de loisirs ou l'hôtel de ville, notamment.

Cependant, lors d'une réunion spéciale du conseil municipal, le 10 janvier, les conseillers ont décidé de ne pas imposer d'autres restrictions, estimant qu'elles n’entraîneraient pas de réduction significative du nombre de cas.

Retour en présentiel retardé

Les conseillers municipaux vont poursuivre leurs discussions sur le retour en présentiel des employés de bureau.

Le plan actuel consiste à ne pas demander aux personnes qui font déjà du télétravail de revenir au bureau avant le 1er avril.

La Ville recommande que les réunions en personne du conseil et des comités soient également reportées au 1er avril, bien que le conseil municipal puisse reprendre ses réunions en personne dès le 7 mars.

Ces rapports seront abordés lors de la réunion d’un comité sur la gouvernance lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !