•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une infiltration d’eau force la fermeture du Centre Champagnat

Une femme est sur son ordinateur.

Les cours de formation professionnelle et d'éducation aux adultes du Centre de formation professionnelle de la Haute-Gaspésie ont été déménagés dans d'autres immeubles du Centre de services scolaire.

Photo : Getty Images / time99lek

Les cours de formation professionnelle et d'éducation aux adultes du Centre de formation professionnelle de la Haute-Gaspésie ont été déménagés dans d'autres immeubles du Centre de services scolaire.

Ils ont été répartis entre le Centre Micheline-Pelletier et l’école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts.

Le directeur général par intérim du Centre de services scolaire des Chic-Chocs, Bernard D’Amours, explique que l’infiltration n’était pas visible sur les murs du bâtiment. En faisant d’autres types de travaux, on a fait cette découverte, mentionne-t-il.

En effet, une inspection réalisée au cours de l’été 2021 a permis de découvrir que des poutres de soutien étaient en mauvais état et pouvaient nuire à la sécurité du bâtiment. C'est lorsque les équipes d'entretien ont entrepris de faire ces travaux qu'ils ont constaté l'infiltration d'eau.

Des analyses sont en cours dans le bâtiment pour déterminer l'ampleur des travaux à effectuer et M. D'Amours indique qu'à ce stade-ci, toutes les options sont envisagées.

« On attend les rapports des experts là-dessus, des firmes d’ingénieurs et d’architectes, et on va prendre une décision lorsqu’on aura un portrait complet de la situation. »

— Une citation de  Bernard D'Amours, directeur général par intérim, Centre de services scolaire des Chic-Chocs

Le directeur général confirme que le plan A est de conserver le bâtiment actuel, puisqu’il est situé dans un secteur névralgique de la ville de Sainte-Anne-des-Monts.

Il indique d’ailleurs qu’un projet de réfection du revêtement extérieur est dans les cartons depuis un moment pour harmoniser l'immeuble avec les bâtiments qui se trouvent à proximité, comme l’hôtel de ville.

M. D'Amours ne peut cependant pas s'avancer sur le moment où seront déposés les rapports d’experts. On ignore donc pour le moment quand les étudiants pourront y retourner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !