•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des salles de classe de l’UPEI ne respectent pas les exigences de ventilation

Le campus de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, à Charlottetown.

En raison de la situation épidémiologique, le retour des étudiants sur le campus n'est pas prévu avant le 31 janvier.

Photo : CBC

Radio-Canada

Une étude sur la qualité de l’air effectuée sur le campus de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) révèle que plusieurs salles de classe ne respectent pas les normes en matière de ventilation.

Sur les 69 analysées, le rapport conduit par une firme de consultants externe conclut que la qualité de l’air dans 16 salles est problématique.

Neuf sont dotées de systèmes de ventilation mécanique qui ne respectent pas les normes établies, alors que sept doivent s’en remettre à la ventilation naturelle pour les atteindre.

L’UPEI concède que ce n’est pas une solution idéale durant la saison hivernale. L’établissement a donc commandé des systèmes portatifs de purificateur d’air à filtre HEPA, comme le suggère le rapport.

Le rapport précise en revanche que la majorité des salles de cours se conforment aux normes de ventilation.

Des analyses dans les espaces de travail demandées

L’Association des professeurs de l’université pense que la qualité de l’air devrait être évaluée ailleurs que dans les salles de classe.

Son président, Michael Arfken, est d’avis que ces analyses devraient être élargies à l’ensemble du campus.

L’université a la responsabilité de protéger tout son personnel, estime-t-il. Plus encore, les normes [de ventilation] ne devraient pas seulement être atteintes, elles devraient être dépassées.

La sécurité est une priorité, dit l’UPEI

Dans un courriel, la vice-présidente du Département d’administration et de finances mentionne que la création d’un environnement sain pour les étudiants, les professeurs et les employés est une priorité pour l’université.

Jackie Podger indique également que l’université a commandé le rapport de la firme de génie-conseil MCA afin que les améliorations requises soient implantées le plus rapidement possible.

L’UPEI prévoit des projets à long terme qui permettront de moderniser les systèmes de ventilation.

Le rapport a identifié plusieurs salles de cours nécessitant d’importantes améliorations des systèmes de ventilation et le remplacement d’équipements.

Il est notamment question des amphithéâtres du Collège vétérinaire de l’Atlantique, de certaines sections de la bibliothèque Robertson, d'une salle de classe de musique de l’édifice Steel et de la cafétéria Wanda Wyatt.

Avec les informations de Laura Meader, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !