•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 fonctionnaires provinciaux recherchés pour soutenir le système de santé

Vue aérienne de l'Hôpital général de Regina, en hiver.

Le Syndicat international des employés de services de l'Ouest canadien ne croit pas que cette stratégie soit la bonne formule.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) est à la recherche de 500 fonctionnaires de divers ministères pour combler une pénurie de main-d'œuvre dans le système de santé.

CBC a obtenu copie d’une note interne distribuée aux employés du gouvernement le 18 janvier. Le courriel indique que la SHA recherche environ 500 employés volontaires de partout dans la province, disposés à prêter main-forte au besoin, mais pour une courte période d’environ deux semaines.

La SHA espère recruter des groupes de 10 à 20 personnes dans chacun des 31 réseaux de la santé de la province, ainsi que des groupes de 50 personnes à Saskatoon et Regina.

Ces personnes devront être doublement vaccinées. Elles seront appelées à remplir des tâches non médicales comme le service des repas aux patients, l'entretien ou encore des tâches administratives.

Aucun fonctionnaire n’a été affecté pour l'instant.

Le Syndicat international des employés de services de l'Ouest canadien ne croit pas que cette stratégie soit la bonne formule pour répondre aux besoins criants, puisque les postes à combler demandent de la formation.

Quel type d'orientation sera fourni? Malheureusement, je pense qu’elle sera minime, voire inexistante. Parce qu'ils demandent des réponses le jour même ou le lendemain, a affirmé la présidente du syndicat Barbara Cape.

La solution idéale aurait été de puiser dans le personnel qui travaille à temps partiel ou qui est contractuel, dit-elle.

Barbara Cape affirme aussi qu’il aurait été préférable de puiser dans les ressources humaines qui œuvrent déjà dans le domaine de la santé.

Pour sa part, le Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan salue les efforts de l’Autorité de la santé, mais affirme que le plan de redéploiement aurait pu être évité si la province avait mis en place des mesures sanitaires supplémentaires.

Le gouvernement de la Saskatchewan a déjà modifié l’affectation de plusieurs de ses travailleurs pour répondre aux problèmes occasionnés par la pandémie.

Un scénario du gouvernement provincial montre qu’un nombre record d’hospitalisations de la COVID-19 pourrait être atteint à la mi-février.

Avec les informations de Katia St. Jean, Mercia Mooseely et Alexander Quon

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !