•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les barges de Matane au coeur du démantèlement de l’ancien pont Champlain

Partie centrale du pont Champlain chargée sur les barges, sur le fleuve.

L'immense structure transportée par les barges matanaises mesure 188 mètres de longueur et pèse 1400 tonnes métriques.

Photo : Les Barges de Matane

Habituée du transport de maisons et de machinerie dans le Grand Nord et la Basse-Côte-Nord, l'entreprise Les barges de Matane travaille depuis le début de l'année au démontage de l’ancien pont Champlain, à Montréal.

Les barges sont utilisées pour le transport de parties du pont, destinées pour la plupart au recyclage.

L’étape la plus spectaculaire consistait à décrocher et à descendre la travée centrale du pont, une immense structure d'acier de 118 m de longueur, pesant 2200 t.

Deux de nos barges ont été jumelées ensemble pour la transporter, raconte le président des Barges de Matane, Paul Gauthier, en entrevue à l'émission Au coeur du monde.

Partie centrale du pont Champlain chargée sur les barges, sur le fleuve.

Détacher et descendre le coeur du pont Champlain n'était pas une mince affaire.

Photo : Les Barges de Matane

Parmi les barges que possède l’entreprise, celles utilisées à Montréal sont particulières. Chacune peut supporter 2400 tonnes métriques. Jumelées ensemble, les deux barges peuvent supporter 4800 tonnes métriques, précise M. Gauthier.

Ces barges sont presque insubmersibles avec 31 compartiments étanches, estime Paul Gauthier. C’est pratiquement impossible qu’il arrive un accident assez gros pour qu’elles coulent.

L’entreprise avait acquis ces barges à Terre-Neuve pour effectuer du transport vers la Basse-Côte-Nord. On a appris que nos barges étaient très performantes pour leur grosseur quand on a été demandés par les ingénieurs du pont Champlain, explique l’entrepreneur. On ne le savait pas au départ.

Partie centrale du pont Champlain chargée sur la barge, sur le fleuve.

L'opération a été effectuée en hiver pour profiter du ralentissement dans le trafic maritime.

Photo : Les Barges de Matane

L’entreprise matanaise avait d’abord participé à la construction du nouveau pont Samuel-de-Champlain. Cette percée du marché montréalais date de cinq ans. Selon Paul Gauthier, elle représente maintenant 25 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Dans le site web des Ponts Jacques-Cartier et Champlain, on peut lire que la méthode utilisée pour le détachement et le remorquage de la travée centrale du pont Champlain était une première au Canada.

Le coût total de l’opération de démantèlement du pont est de 400 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !