•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux directeurs d’écoles d’aviser les parents des cas de COVID-19 au CEPEO

Des enfants marchent dans la neige avec leur parent vers la cours d'école.

La province de l'Ontario ne fait plus le traçage des cas de COVID-19 dans les écoles (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Il revient maintenant à la direction des écoles du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) d'aviser les parents d'élèves de cas de COVID-19 détectés dans la classe de leur enfant.

La directrice de l'éducation au CEPEO, Sylvie C.R Tremblay, informe les parents de ce modus operandi dans une communication accessible en ligne, datée de jeudi.

Cette annonce fait suite à la décision du gouvernement provincial de ne plus signaler les cas dans les écoles. Les différents bureaux de santé de l'Ontario n'ont également plus à dresser le portait des cas qui proviennent des écoles.

« À compter du lundi 24 janvier, la direction de l’école de votre enfant vous informera des cas de COVID-19 (c’est-à-dire un résultat positif à un test de dépistage antigénique rapide ou PCR) dans la classe de votre enfant si l’information nous est partagée par les parents de l’enfant en question », peut-on lire dans la déclaration écrite. « Les noms des personnes testées positives resteront confidentiels », est-t-il précisé.

On indique aussi que les classes ne seront pas fermées advenant un cas positif et que les élèves pourront continuer d'aller à l'école en mode présentiel, car toutes les mesures sanitaires et les recommandations des bureaux de santé publique seront mises en place.

L'élève ayant eu un résultat positif devra rester à la maison, comme le stipulent les consignes du CEPEO. Les autres élèves ne seront donc pas tenus de s'isoler non plus, et ce, peu importe s'ils ont des symptômes ou non.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !