•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD dénonce le manque de soins de santé dans le nord du Manitoba

Wab Kinew porte un masque bleu, une chemise blanche à pois bleus, une cravate bleue et un veston bleu. Il est devant des escaliers au palais législatif du Manitoba.

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Manitoba, Wab Kinew demande au gouvernement de s'attaquer aux problèmes du réseau de la santé dans le nord de la province. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba demande au gouvernement d’investir maintenant pour améliorer l’accès aux soins de santé dans le nord de la province.

Le chef du NPD, Wab Kinew, ainsi que les députés du nord, Tom Lindsey, Ian Bushie et Amanda Lathlin ont organisé une conférence de presse virtuelle, jeudi matin, pour discuter de la fermeture temporaire du Centre de santé de Leaf Rapids.

Ce centre de santé, fermé depuis le 29 décembre en raison d’un manque de personnel, devait rouvrir le 10 janvier.

La santé dans le nord du Manitoba est en crise. Il n’y a pas de pire temps pour fermer des établissements de santé que pendant cette vague de la pandémie dominée par le variant Omicron, a lancé Wab Kinew, qui demande au gouvernement d’investir afin d'améliorer la rétention du personnel et de rapatrier des travailleurs de la santé.

Le député Tom Lindsey indique que l’on doit trouver une façon de savoir pourquoi les infirmières ne veulent pas travailler pour l’Office régional de la santé du Nord et savoir ce qui bloque.

Selon Wab Kinew, des infirmières ont quitté la pratique dans le nord de la province, frustrées en raison des coupures et des compressions budgétaires.

M. Lindsey ajoute que les gens de Leaf Rapids ont été abandonnés par le gouvernement et laissés sans soins de santé dans leur communauté. Il rappelle qu’une seule ambulance dessert le territoire et que si elle doit transporter un patient vers l’hôpital de Thompson, le territoire est à découvert pendant huit heures.

Par voie de communiqué, le grand chef de l’organisation Manitoba Keewatinowi Okimakanak, Garrison Settee indique que des représentants de son organisme ainsi que de Keewatinohk Inniniw Minoayawin ont eu une rencontre avec l’Office régional de la santé du Nord.

Ces discussions ont permis de reconnaître que du travail doit être fait pour transformer la prestation des soins à Leaf Rapids vers un modèle de soins primaires à plus long terme.

M. Settee réclame une réouverture immédiate du Centre de santé de Leaf Rapids et s’attend à une annonce de l’Office régional de la santé à cet égard prochainement.

D’autres problèmes notés

La députée de The Pas Kameesak, Amanda Lathlin, s'inquiète également que plusieurs femmes de sa communauté doivent accoucher à Winnipeg en raison de la pénurie de personnel.

La manque d'investissement de la province dans les infrastrucures du nord et dans les ressources humaines n'est pas juste, dit-elle, entre autres pour assurer des naissances sécuritaires pour nos bébés du nord.

Radio-Canada s'est adressé à la province, mais n'avait pas eu de réaction au moment de publier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !