•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux secteurs sont protégés de la taxe fédérale sur le carbone en Saskatchewan

Une colonne de fumée noire s'échappe de la cheminée d'un complexe industriel.

20 pays sont responsables de 80 % des GES. (archives)

Photo : Getty Images/iStock/rui_noronha

Radio-Canada

Cinq nouveaux secteurs ont accès au programme provincial Out-Based Performance Standards (OBPS), le système de tarification des émissions industrielles de la Saskatchewan.

Depuis le 1er janvier, les secteurs de la fabrication de produits chimiques, des produits du bois, des produits minéraux, de la fabrication d’équipement agricole et industriel, et de la transformation des aliments sont couverts par le programme provincial, ce qui leur permet de se soustraire à la taxe carbone du gouvernement fédéral.

Selon la province, les secteurs couverts pourront économiser 2,3 milliards de dollars par rapport au système de tarification industrielle fédéral.

Le seuil permettant la participation au programme provincial a aussi été abaissé. Il était de 10 000 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (CO2). Il est maintenant de 0 tonne.

Le gouvernement s’attend à ce que 30 installations et entreprises supplémentaires s’inscrivent dans son programme.

Dans un communiqué, la Saskatchewan précise qu'elle soumettra une proposition, au cours des prochains mois, pour intégrer les secteurs de l'électricité et du transport du gaz naturel dans son programme. Elle souhaite ainsi que la taxe fédérale sur le carbone soit sous contrôle provincial. Selon le premier ministre, Scott Moe, la province s'attend à ce que le gouvernement fédéral accepte son plan.

Scott Moe souligne que le plan vise à placer cette taxe sous la responsabilité de la province pour assurer que les revenus de la taxe sur le carbone restent en Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !