•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : légère hausse des hospitalisations

Une infirmière prodigue des soins à un patient alité.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux, 25 patients, dont deux aux soins intensifs, sont hospitalisés au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo :  (Evan Mitsui/CBC)

Radio-Canada

Un patient de plus atteint de la COVID-19 a fait son entrée à l'hôpital dans la région depuis mercredi. Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, 25 personnes, dont 2 aux soins intensifs, sont réparties dans les unités dédiées à la maladie dans les hôpitaux de Rivière-du-Loup et Rimouski.

Les hôpitaux de la région disposent de 40 lits en plus de 4 places aux soins intensifs pour accueillir les patients aux prises avec la COVID-19. Le CISSS dispose donc toujours d’une marge de manœuvre suffisante relativement à l’hospitalisation de personnes atteintes du virus.

À l'échelle provinciale, le portrait demeure peu réjouissant, alors que le Québec compte 98 décès, mais pour une rare fois, une baisse des hospitalisations est observée.

Hausse de cas de COVID-19

En ce qui a trait aux cas, le CISSS rapporte une recrudescence du nombre d’infections, alors que 95 nouveaux cas s’ajoutent au bilan. Un cas a cependant été retranché des statistiques. C’est principalement la MRC de Rimouski-Neigette qui est touchée, avec 40 nouvelles infections détectées par test PCR au cours des dernières 24 heures. Le tiers des 989 cas actifs dans la région actuellement se trouve d'ailleurs dans cette MRC.

Cas de COVID-19 par MRC du Bas-Saint-Laurent

MRC du Bas-Saint-Laurent

Nombre de cas

Kamouraska

1345 (+15)

Rivière-du-Loup

2821 (+10)

Témiscouata

1117 (+9)

Les Basques

474 (+5)

Rimouski-Neigette

2775 (+40)

La Mitis

833 (+4)

La Matanie

855 (+4)

La Matapédia

983 (+8)

Indéterminés

3 (-1)

La région compte 53 éclosions qui sont réparties sur l'ensemble du territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !