•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bornes de recharge shawiniganaises chez GM à travers les États-Unis

Vue sur le logo d'AddÉnergie au sommet d'un bâtiment vitré.

Le siège social de Flo AddÉnergie est basé à Québec et son usine d'assemblage se trouve à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

L’entreprise québécoise Flo AddÉnergie, dont les bornes de recharge pour véhicules électriques sont assemblées à l’usine de Shawinigan, vient de conclure un important contrat avec General Motors (GM). L’entente, qui s’échelonne sur plusieurs années, permettra l’installation de bornes sur les sites de l’entreprise partout aux États-Unis pour offrir une solution de recharge aux employés du constructeur automobile.

Jusqu’à maintenant, quelque 500 bornes ont été commandées ou installées sur les différents milieux de travail de GM. On en a au Texas, au Michigan, dans l’État de New York. On s’en va au Tennessee, en Arizona. Alors, c’est quelque chose d’assez important, annonce le directeur des communications et affaires publiques chez Flo AddÉnergie Sylvain Bouffard, en entrevue à l’émission En direct.

C’est une annonce qui nous rend très heureux et très fiers, ajoute-t-il. Sylvain Bouffard voit une valeur symbolique à cette annonce. GM est l’un des constructeurs automobiles qui est à l’avant-plan en matière d’électrification des transports. On se doute bien qu’ils veulent donner à leurs employés, qui ont la tâche de bâtir des véhicules électriques, ce qu’il y a de mieux en termes de recharge au travail. On est très honorés d’avoir été choisis par GM, lance-t-il.

En plus de faire une très belle carte de visite pour l’entreprise en sol américain, Flo AddÉnergie souhaite que d’autres entreprises prennent la décision d’offrir la recharge en milieu de travail. Pour ce segment-là de marché, nous, on pense qu’il y a un énorme potentiel, indique Sylvain Bouffard.

Flo AddÉnergie fournit déjà plusieurs entreprises au Québec et s’attend à ce qu’aux États-Unis, la recharge au travail soit un mouvement qui se déploie. La compagnie estime qu’il s’agit d’un complément essentiel à la recharge des voitures électriques à la maison.

Souvent, pour des gens qui n’ont pas accès à un emplacement de stationnement privé où c’est facile d’utiliser une borne, la recherche au travail, c’est ce qui peut leur permettre de recharger un véhicule cinq jours sur sept. C’est extrêmement pratique, mentionne le directeur des communications.

Une annonce qui se traduit par des emplois à Shawinigan

Impossible pour le moment de chiffrer le nombre exact de bornes qui seront déployées chez General Motors au cours des prochaines années. Toutefois, l’important partenariat avec le constructeur automobile consolidera le mouvement de croissance à l’usine de Shawinigan.

Un homme travaille sur une borne de recharge électrique dans une usine.

Un employé travaille sur une borne de recharge électrique à l'usine AddÉnergie, située à Shawinigan (archives).

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Oui, il y a des emplois qui se créent. On est en embauche constante, notamment en ce qui a trait au poste d’assemblage chez nous. Ça alimente la croissance et la création d’emplois aujourd’hui, mais aussi pour les années à venir, explique Sylvain Bouffard.

Il conclut en ajoutant que Flo AddÉnergie cherche aussi à pourvoir un poste d’acheteur, un poste-clé pour le succès d’une entreprise et la gestion de sa chaîne d’approvisionnement. Signe que la compagnie est chargée à bloc et qu’elle compte faire rouler son usine d’assemblage de Shawinigan à plein régime.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !