•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan attend l’Alberta pour une route entre Fort McMurray et La Loche

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe.

Scott Moe a écrit une lettre au premier ministre de l'Alberta lui demandant de s'engager à construire sa portion de route.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Saskatchewan a demandé à l’Alberta de s’engager à construire sa portion de la route reliant Fort McMurray à La Loche. En 2005, les deux provinces ont signé une entente pour construire une route permanente de 110 kilomètres entre ces deux villes.

Présentement, la route n'est praticable sur toute sa longueur qu'en hiver.

Le premier ministre saskatchewanais, Scott Moe, a écrit au premier ministre albertain pour lui demander de respecter l’engagement pris par l’Alberta. Je n'ai pas encore eu de nouvelles, mais je suis sûr que nous aurons des discussions à ce sujet dans les jours à venir, a indiqué Scott Moe.

Par courriel, l’attaché de presse de Jason Kenney a déclaré que le bureau du premier ministre examine actuellement la proposition du premier ministre Moe et fournira une réponse bientôt.

Scott Moe affirme que la Saskatchewan a construit 44 des 53 kilomètres qu'elle s'était engagée construire et dépensé 6 millions de dollars à ce jour.

La Saskatchewan a travaillé avec diligence [... et nous nous engageons] à terminer les 9 derniers kilomètres. [...] C'est ce qu’il nous reste pour respecter l’entente d’il y a quelques années, a indiqué Scott Moe. 

« Je tiens à souligner l'importance de l'infrastructure et de la connexion de nos communautés au nord, non seulement à l'intérieur de notre province, mais aussi au-delà des frontières provinciales.  »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Sandy Bowman, le maire de la municipalité régionale Wood Buffalo, qui gère présentement la portion albertaine de la route d'hiver, précise qu’il attend les développements quant à la possibilité de changements futurs du côté albertain de cette route

Relier les gens aux emplois

Le président-directeur général de l'organisme de développement économique Fort McMurray Wood Buffalo Economic Development and Tourism, Kevin Weidlich, se réjouit de l’engagement de Scott Moe à terminer la portion saskatchewanaise de la route. Avoir une route vers une autre communauté du nord, cela crée un marché régional et rend l’endroit plus intéressant pour des investissements potentiels.

« Cela attire des employés potentiels et des personnes qui seraient prêtes à dépenser de l'argent, à faire des achats ou à travailler à Fort McMurray depuis le nord de la Saskatchewan. »

— Une citation de  Kevin Weidlich, président-directeur général de Fort McMurray Wood Buffalo Economic Development and Tourism

Le conseiller municipal de la municipalité régionale de Wood Buffalo Keith McGrath affirme quant à lui qu'une route est un bon investissement sur le plan de l'emploi. Ce ne sont pas simplement des routes. Il s’agit de relier les gens aux emplois et à l’industrie. [...] Cela ouvre un monde de possibilités, non seulement pour les habitants de la province, mais aussi pour les personnes qui travaillent à Fort McMurray, explique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !