•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le club de golf Boule Rock est à vendre

Affiche du club

Le club de golf Boule Rock de Métis-sur-mer existe depuis plus de 100 ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le club de golf Boule Rock de Métis-sur-Mer est à vendre. Les propriétaires, Jeanine et Guy Gagné, se disent prêts à tourner la page après avoir géré le club pendant 24 ans.

Ça faisait quelques années qu'on pensait à passer le flambeau à quelqu'un d'autre. Cette année, c'est une bonne année pour le faire, je crois. [...] Avant qu'on pense à fermer, on aime mieux qu'il soit toujours en opération, explique Guy Gagné, qui est maintenant âgé de 75 ans.

Certaines démarches avaient déjà été entreprises pour trouver de la relève par les années passées, mais cette fois, le club est officiellement mis en vente.

Toutefois, pas question de vendre à n'importe qui. Les propriétaires veulent s'assurer de la pérennité de leur club.

On va favoriser un amateur de golf, quelqu'un qui est intéressé à continuer dans le même chemin, assure-t-il.

Le club de golf Boule Rock a vu le jour en 1919. À l'époque, des milliers de touristes allaient passer leurs vacances dans le secteur de Métis-sur-Mer.

Au fil des années, le club s'est développé. De nombreuses améliorations ont été apportées par les propriétaires actuels, souligne le golfeur Yvan Gagnon. Je ne pourrais pas vous dire combien M. Gagné a investi d'argent sur le terrain, mais c'est sûr que c'est colossal, dit-il.

Les trois personnes devant une banderole du Boule Rock

Yvan Gagnon, Éric Desaulniers et Michel Deschênes ont fait partie du comité organisateur des 100 ans du club, en 2019.

Photo : Radio-Canada / René Levesque

Si le club est moins populaire qu'il l'était au départ, plusieurs amateurs de golf d'ici et ailleurs y retournent année après année. C'est le cas de Michel Deschênes de Mont-Joli. Après plusieurs décennies à parcourir cet espace vert, il a développé une grande affection pour ce lieu.

J'ai commencé à jouer là il y a plus de 55 ans. Que ça soit à vendre, c'est correct, mais j'espère que ça va se concrétiser et qu'on va continuer à utiliser ce joyau de club de golf qu'on a. [...] C'est une très grosse partie de ma vie le Boule Rock, dit-il.

En attendant la suite, M. Gagné assure que le club poursuivra ses activités cet été.

On se prépare pour opérer cette année encore. S'il y a des acheteurs, c'est correct, s'il n'y en a pas, on va continuer à l'opérer, dit-il.

D'après les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !