•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. accueille plus de 200 réfugiés afghans qui ont fui le régime taliban

Une femme tient un enfant dans ses bras.

En date du 18 janvier, 7069 réfugiés afghans ont été accueillis au Canada sur les 40 000 prévus par le gouvernement de Justin Trudeau.

Photo : Getty Images / Chip Somodevilla

Radio-Canada

Le Canada a accueilli un peu plus de 200 réfugiés afghans, mardi soir, à l’aéroport de Vancouver. Ils sont venus s’installer au pays après avoir fui l’Afghanistan, à la suite de la prise de pouvoir des talibans en août 2021.

Il s’agit du vol le plus important à ce jour de ressortissants afghans arrivant en Colombie-Britannique, indique le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté dans un communiqué.

Beaucoup de ces ressortissants afghans avaient un emploi qui impliquait une relation importante avec le gouvernement du Canada. Ils viennent donc rejoindre les 6860 réfugiés déjà arrivés au pays.

Je suis fier d’accueillir plus de 200 réfugiés afghans à Vancouver, et j’ai été heureux de constater le dévouement et la collaboration dont nous avons été témoins, alors que nous les aidons à s’installer dans leur nouveau chez-soi, écrit le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

Parmi les 209 réfugiés qui sont arrivés d’Islamabad et ont atterri à Vancouver mardi, 161 s’établiront dans la métropole britanno-colombienne alors que les 48 autres iront rejoindre de la famille installée ailleurs au pays.

Le Canada s’est engagé à accueillir 40 000 réfugiés afghans après que les talibans ont repris le contrôle de Kaboul. En date du 12 janvier, 9805 demandes pour adhérer au programme spécial d’immigration pour les Afghans qui ont aidé le gouvernement du Canada avaient été déposées.

En novembre 2021, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé la création d’un fonds de 2 millions de dollars pour aider les services locaux et le soutien aux familles afghanes qui s’installent dans la province.

La ministre des Affaires municipales de la Colombie-Britannique, Josie Osborne, se réjouit d'ailleurs de l'arrivée des réfugiés à Vancouver.

La priorité de notre gouvernement est de veiller à ce que tous les nouveaux arrivants qui arrivent en Colombie-Britannique aient accès aux services et aux soutiens dont ils ont besoin pour leur donner les meilleures chances de réussite et de prospérité, écrit-elle dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !