•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hamilton : une table ronde sur le sans-abrisme mise sur pied

Plusieurs tentes dans un parc.

Des tentes bordent l'avenue Ferguson Nord près de la rue Barton à Hamilton en juillet 2020.

Photo : CBC/Bobby Hristova

Radio-Canada

Le Conseil municipal de Hamilton a accepté une motion qui vise à créer une table ronde approuvé une les plans visant à mettre en place une table ronde dans le but de trouver des solutions aux problèmes de sans-abrisme dans la ville.

La table ronde réunira des experts, des travailleurs de première ligne et des personnes qui ont été sans abri.

Une motion du conseiller du quartier 3, Nrinder Nann, demandant une approche du logement fondée sur les droits de la personne et axée sur la santé a été ratifiée lors de la réunion du conseil de mercredi.

Edward John, directeur du logement de la Ville, a décrit la séance proposée comme un moyen d'examiner les plans de la Ville, de susciter l'adhésion et de regarder d'un œil critique pour s'assurer que tout le monde comprend ce que nous essayons d'accomplir pour les personnes que nous pouvons aider .

Bien que la Ville et le conseil actuel aient pris des mesures pour lutter contre le sans-abrisme à Hamilton, il est possible d'en faire plus pour résoudre les problèmes de capacité gonflants, a déclaré M. John.

Les campements de sans-abri installés dans les parcs sont devenus un sujet de débat à Hamilton au cours de la pandémie.

Ces campements prennent de l’ampleur. De plus, la discussion sur l'approche de la Ville, qui consiste à démonter les tentes et à évincer les sans-abri qui y logent, est controversée.

Les personnes travaillant avec les sans-abri de Hamilton doivent être entendues afin de s'assurer que le système fonctionne à plein régime et que nous le soutenons du mieux que nous pouvons, a déclaré Mme Nann mercredi.

Le logement est la priorité

Si tous les conseillers ont voté en faveur du projet, certains ont émis des réserves.

Le conseiller du quartier 2, Jason Farr, et le maire, Fred Eisenberger, ont tous deux fait référence aux efforts passés du conseil en matière de logement et ont souligné la nécessité de l'adhésion du gouvernement provincial afin d'assurer le financement.

Je ne suis pas sûr que [les discussions de la table ronde] vont nous apporter quelque chose que nous ne savons pas déjà, a déclaré le maire mercredi.

Il a également déclaré avoir rencontré cette semaine Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, pour proposer une enveloppe conjointe pour le logement et la santé mentale avec un financement de 5 millions de dollars qui serait consacré au logement et à l'itinérance.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !