•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions de masques N95 produits à Tracadie

La présidente de l'entreprise Alpha Medical Manufacturing, Fanny Pallot, un masque N95 à la main.

La présidente de l'entreprise Alpha Medical Manufacturing, Fanny Pallot, un masque N95 à la main

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une entreprise de Tracadie, au Nouveau-Brunswick, produit des masques N95 jour et nuit. Plus de 16 millions de masques sont produits dans cette usine chaque année. Et elle pourrait bientôt en produire beaucoup plus!

L’entreprise vient tout juste d’obtenir sa certification de l'Association canadienne de normalisation (CSA), qui certifie les masques respiratoires au Canada. La présidente, Fanny Pallot, travaille sur l’obtention de cette certification depuis deux ans.

Au début de la pandémie, Fanny Pallot se demandait pourquoi il manquait de ce type de masques au pays. Après des recherches, son entreprise a donc décidé de mettre la main à la pâte pour rendre ce modèle plus accessible dans la région.

Ça semble être très simple [à faire], mais c’est très compliqué, explique-t-elle. Chaque composante du masque est très très importante.

Certaines personnes ont toutefois noté que le masque N95 est moins confortable que d’autres types de masques de tissu. Fanny Pallot rétorque toutefois qu’il effectue une filtration plus élevée.

« C’est quoi le but de porter le masque? C’est de se protéger. À quel point on veut se protéger, et c’est quoi le niveau de protection que vous voulez apporter? »

— Une citation de  Fanny Pallot, présidente d'Alpha Medical Manufacturing

De plus en plus d’experts recommandent d’ailleurs l’utilisation des masques N95 face à la montée d’Omicron.

Une entreprise en expansion

Les locaux d'une entreprise de masques.

Les locaux de l'entreprise Alpha Medical Manufacturing, à Tracadie, au Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada

La machine que possède Alpha Medical Manufacturing peut fabriquer environ 1,4 million de masques N95 par mois.

L’entreprise vient de s’en commander une seconde qui pourrait à elle seule en fabriquer 2,7 millions mensuellement, ce qui permettrait de produire jusqu'à 22 millions de masques par année. La machine doit arriver à Tracadie d’ici deux semaines.

Avec cette acquisition, l’entreprise prévoit ajouter une autre chaîne de production à son usine, ce qui pourrait vouloir dire l’embauche d'une quarantaine de personnes.

L’entreprise négocie en ce moment avec des distributeurs pour faciliter la distribution. On a du monde qui nous appelle de tous les coins de la province en ce moment pour savoir où on les distribue, affirme Fanny Pallot. On a des clients jusqu’en Colombie-Britannique.

Pour le moment, il est possible de se les procurer notamment dans les pharmacies Shoppers Drug Mart et Jean Coutu, ainsi que dans les quincailleries Home Hardware du nord de la province.

Avec les informations de Michèle Brideau ainsi que de l’émission L’heure de pointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !