•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voyager dans le sud malgré Omicron : des vacancières racontent leurs mésaventures

Un Boeing 737 de la compagnie Sunwing Airlines en plein vol sur un fond de ciel nuageux.

Sunwing maintient des vols vers les destinations soleil.

Photo : Getty Images / Lukas Wunderlich

Prendre un vol pour une destination soleil reste possible malgré la pandémie et les mises en garde du gouvernement du Canada, mais attention aux embûches, préviennent deux voyageuses.

Jillian White garde un mauvais souvenir de la fin de son séjour à Cuba au début du mois de janvier. Elle raconte que, la veille de son retour au Canada, elle a été informée que le résultat de son dépistage de la COVID-19 était positif.

Cette résidente d'Halifax raconte qu'elle a dû s'isoler dans une chambre d'hôtel inconfortable de Varadero, son lieu de vacances, et qu'elle a raté son avion. Elle a toutefois pu sortir deux jours plus tard après qu'un deuxième test PCR se fut révélé négatif. Aujourd'hui, elle s'interroge sur la fiabilité du premier test, affirmant qu'on ne lui a pas montré le résultat.

Micheline Richard a elle aussi fait l'expérience de l'isolement sous les tropiques. La Montréalaise a découvert qu'elle avait la COVID-19 une semaine après son arrivée à Puerto Plata, en République dominicaine.

Je croyais que c'était les effets du soleil, confie-t-elle, persuadée qu'elle avait pris toutes les précautions nécessaires pour éviter d'être contaminée.

La vacancière a été déplacée vers une aile de l'hôtel réservée aux malades de la COVID-19.

Micheline Richard prend une pose de yoga.

Micheline Richard a occupé ses journées d'isolement à méditer, à travailler sur son ordinateur et à discuter par Internet avec ses amis.

Photo : Micheline Richard

Pourtant, elle ne regrette pas d'avoir fait le voyage, qui était motivé par le besoin de prendre du temps pour elle. Pour ma propre santé mentale, j'ai décidé que c'est un choix qui était quand même nécessaire, dit-elle.

Micheline Richard reconnaît aussi l'importance d'avoir pris une assurance qui couvre largement les risques liés à la COVID-19, y compris les nuits supplémentaires qu'elle a passées à l'hôtel.

L'hôtel est bâti tout près de la plage, où sont installés des tables et des parasols.

Dans cet hôtel de Puerto Plata, en République dominicaine, plusieurs touristes ont contracté la COVID-19 et ont dû s'isoler, selon Micheline Richard.

Photo : Micheline Richard

Mardi, elle cherchait encore un vol pour rentrer au Canada. Elle croit que de nombreux touristes sont dans sa situation et modifient, eux aussi, leurs réservations.

Il semblerait qu'il y ait plusieurs cas [de COVID-19], ce qui fait qu'il y a plusieurs gens qui ont dû changer leurs plans, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !