•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christine Beaulieu : une tournée annulée, mais quatre films à venir

Photo de Christine Beaulieu.

La comédienne Christine Beaulieu

Photo : KOTV

La comédienne Christine Beaulieu a dû se résigner à reporter la tournée de sa pièce J’aime Hydro, qui devait avoir lieu de janvier à mars 2022.

Elle a confié à l'émission En direct être déçue de ne pas pouvoir partir en tournée en raison des mesures sanitaires. Cependant, sa rencontre en novembre avec la nouvelle PDG d’Hydro-Québec, Sophie Brochu, lui a permis de boucler la boucle de son projet.

Après cette rencontre, tout le cinquième et dernier épisode de sa pièce documentaire a été revu : « Pour moi, c’était comme un dernier tour de piste, certainement une dernière étape de création. On est retournés en répétition et on a retravaillé. [...] J’ai quand même le sentiment d’aboutir [mon histoire] avec elle. » Christine Beaulieu assure par contre que la tournée sera reportée lorsque les conditions le permettront.

On la verra dans 4 films

Au cours des deux dernières années, Christine Beaulieu a tourné pour le cinéma, mais certains films n’ont pas pu prendre l’affiche. D'abord, Nouveau Québec.

Christine Beaulieu.

Le film « Nouveau Québec » sortira en salle en 2022.

Photo : Voyelles Films

Tourné il y a deux ans et demi à Schefferville, avant la pandémie, Nouveau Québec raconte l’histoire de Sophie, incarnée par Christine Beaulieu, qui hérite du camp de chasse de son père. « C’est vraiment un beau film qu’on a tourné dans le Nord-du-Québec avec les communautés autochtones innues et naskapies, un film de mon amie Sarah Fortin. C’est vraiment un beau film sur les relations entre Autochtones et allochtones. »

Ensuite, Les tricheurs, qui a été tourné à l'été 2020, une comédie noire de Louis Godbout dans lequel on suit trois joueurs de golf sur un parcours de 18 trous. Une quatrième personne se joindra à eux pendant leur match. « On fait vraiment les 18 trous. C’est vraiment comme un huis clos sur un terrain de golf. Ça risque de sortir au printemps. Ça serait bien, juste avant l’ouverture des terrains de golf. Peut-être en avril ou mai. »

On la verra aussi dans le prochain film de Guy Édoin, Frontières, dont le tournage s'est terminé en novembre et dans lequel elle raconte avoir eu beaucoup de plaisir. Elle fera partie d’un trio de soeurs aux côtés de Pascale Bussières et de Marilyn Castonguay. Leur mère est interprétée par Micheline Lanctôt. L’histoire se déroule sur une ferme, en milieu rural, où les animaux et la chasse font partie de l’univers de ces femmes. « C’est pas un film d’horreur, mais quasiment. On flirte avec la mort, le surnaturel. Ça s’appelle Frontières, donc justement la frontière entre le réel et l’irréel, entre la vie et la mort. Je pense que Pascale Bussières nous réserve une très grande performance dans ce film-là. » La comédienne ne sait pas s’il prendra l’affiche cette année.

Finalement, on la verra dans un tout petit rôle dans le film très attendu de Maxime Giroux, Norbourg.

Les personnes montrent des choses qu'ils vendent.

Christine Beaulieu et les trois jeunes qui jouent ses enfants dans la série « L'oeil du cyclone »

Photo : Radio-Canada

L’oeil du cyclone

En attendant de pouvoir retourner au cinéma, Christine Beaulieu nous donne rendez-vous devant le petit écran chaque lundi soir sur ICI Télé, où elle tient la vedette de la comédie L’oeil du cyclone. Elle se réjouit que la série soit maintenant disponible pour le grand public, en pensant à sa mère, à ses tantes qui n’ont pas l’habitude de suivre des séries sur leur ordinateur. « J’avoue que ça me fait vraiment plaisir d’imaginer les familles dans leur maison devant le petit écran, pour nous suivre dans L’oeil du cyclone. Je sais que la série fait du bien, elle fait rire, elle détend l’atmosphère, donc ça me réchauffe le coeur d’imaginer ça dans tous les foyers, partout à travers le Québec. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !