•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PCQ aurait 1500 membres au Saguenay-Lac-Saint-Jean, selon Éric Duhaime

Claire Samson en arrière-plan pendant qu'Éric Duhaime parle.

Éric Duhaime croit que son parti arrivera à présenter des candidats dans les cinq circonscriptions de la région. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, sera de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean la semaine prochaine, où la formation compterait quelque 1500 membres.

Le PCQ a connu une hausse de popularité, selon un récent sondage, le plaçant même à égalité avec le Parti québécois (PQ) dans les intentions de vote.

Selon Éric Duhaime, les mesures du gouvernement Legault pour lutter contre la pandémie ne sont pas étrangères à cette vague d'appuis.

C’est parce qu’il y a un courant de fond au Québec. Il commence à y avoir une écœurantite aiguë de la population par rapport à des mesures sanitaires que de plus en plus de Québécois jugent abusives et je pense qu’étant donné qu’on est le seul parti qui s’est levé debout et qui a dénoncé ça depuis pratiquement un an et demi, deux ans, là, il y a des gens qui commencent à dire : "là, ça va faire" et qui commencent à dire qu’il faut voter pour le Parti conservateur du Québec, a-t-il analysé en entrevue avec Radio-Canada.

Cinq candidats

Le parti entend présenter des candidats dans les cinq circonscriptions du Saguenay-Lac-Saint-Jean en vue de l'élection provinciale du 3 octobre. Selon Éric Duhaime, l’adhésion y est forte.

C’est un petit peu plus fort qu’ailleurs au Québec, pour être honnête. Grosso modo, il n’y a pas une circonscription où on n’a pas 200 membres et on a à peu près 1500 membres pour l’ensemble de la région. Pour nous, c’est une forte progression étant donné qu’on avait une poignée de membres il y a un an. C’est une région qui a déjà d’ailleurs au niveau fédéral un député conservateur [Richard Martel dans Chicoutimi-Le Fjord]. C’est une région qui a un passé conservateur. C’est sûr et certain qu’on va mettre beaucoup d’énergie là pour faire très bonne figure au Saguenay-Lac-Saint-Jean, a poursuivi celui qui a été nommé chef en avril 2021.

C’est Jimmy Voyer qui est le vice-président régional du PCQ au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il occupe ce poste également pour la Mauricie et le Centre-du-Québec. Il a indiqué que Mélanie Boucher pourrait être une bonne candidate dans Jonquière, sans s’avancer pour les autres circonscriptions. Plus tôt cette semaine, la comédienne Anne Casabonne a été recrutée en tant que candidate. Elle se présentera cet automne dans Marie-Victorin, à Longueuil.

Le passage dans la région d’Éric Duhaime en juillet dernier avait fait la manchette alors que des restaurateurs avaient annulé les réservations pour des rassemblements partisans.

Selon les informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !