•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 millions pour compléter la flotte de la STQ à L’Isle-aux-Coudres

Le NM Svanoy devrait être en fonction dès le printemps prochain.

Le traversier est accosté au quai de L'Isle-aux-Coudres.

Le NM Svanoy ainsi que le NM Joseph-Savard devraient assurer la liaison entre L'Isle-aux-Coudres et Saint-Joseph-de-la-Rive cet été.

Photo : Radio-Canada / Francois LaRochelle

Un traversier norvégien s’apprête à faire un voyage transatlantique pour s’ajouter en renfort à la flotte de la Société des traversiers du Québec (STQ). Le NM Svanoy devrait commencer les voyages entre Saint-Joseph-de-la-Rive et L’Isle-aux-Coudres au printemps prochain.

La STQ indique que si tout va bien, le traversier pourrait entrer en fonction dès mi-mars. Un long voyage attend toutefois le NM Svanoy, qui devrait quitter la Norvège dans les prochains jours.

Il va transiger vers le Canada par les Antilles pour éviter l’Atlantique Nord, car dans l’Atlantique Nord en ce moment il y a beaucoup d'icebergs. Ça fait en sorte qu’il va descendre plus au sud et revenir par la côte est américaine, explique le porte-parole de la Société, Bruno Verreault. À son arrivée, le navire doit subir une inspection pour s’assurer qu’il répond aux normes canadiennes.

L'une des bouées du traversier en approche du quai.

Habituellement affecté à la traverse Québec-Lévis, le NM Alphonse-Desjardins a passé l'été 2021 à L'Isle-aux-Coudres. (Archives)

Photo : Radio-Canada / François LaRochelle

Augmentation du coût

Le contrat d’affrètement a été conclu avec la firme québécoise Logistec au coût de 15 millions de dollars. Il s’agit d’une augmentation de 5 millions du montant initialement prévu.

En août dernier, la STQ avait publié un avis d’intention de conclure un contrat de gré à gré avec la firme. Comme le groupe Océan s’est aussi montré intéressé, la Société a dû procéder à un appel d'offres, ce qui explique l’augmentation. À l'époque nous avions pu négocier un contrat. Mais une fois qu'on va en appel d'offres, là à ce moment-là, on tombe en concurrence et on n'a pas un pouvoir de négociation comme nous l'avions, indique le porte-parole.

Le contrat assure l’ajout du navire à la flotte du STQ pour tout le reste de 2022. Il prévoit également une option de prolongation pour 2023.

Logistec sera responsable de l’état du navire, d’assurer son bon fonctionnement, d’assurer l’ensemble de son entretien et est responsable d’obtenir toutes les certifications requises, dont celles de Transports Canada, pour naviguer en eaux canadiennes.

L’arrivée du NM Svanoy signifie également que le NM Félix-Antoine-Savard pourra retrouver son rôle de navire de relève au sein de la flotte de navires de la STQ.

Le NM Joseph-Savard, qui est présentement en réfection, reprendra également du service pour relier L’Isle-aux-Coudres à la terre ferme dès juin prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !