•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reconnu coupable d’agression sexuelle, Francis Vallée va en appel

Francis Vallée masqué.

Le courtier immobilier Francis Vallée (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Radio-Canada

Le courtier immobilier gatinois Francis Vallée, qui a été reconnu coupable d’agression sexuelle, pourrait avoir droit à un nouveau procès.

Francis Vallée a présenté une requête en appel de la déclaration de culpabilité comportant des questions de fait et de droit. Il a présenté le document dans les jours suivant la décision du tribunal de première instance.

Cette semaine, la Cour d’appel du Québec annonce qu’elle accueille cette requête. Si le tribunal en décide ainsi à l'audition de la requête qui lui sera éventuellement présentée, il pourrait y avoir un nouveau procès.

Crédibilité minée pour Francis Vallée au cours du procès

Le courtier immobilier a été reconnu coupable en décembre 2021 d’agression sexuelle.

Le Gatinois a été condamné pour une affaire qui remontait à 2011. La plaignante, qui ne peut être identifiée en raison d’une ordonnance de non-publication, a eu une relation non consentante avec l’accusé lors d’une soirée où elle s’est retrouvée confuse et dans un état de black-out.

Francis Vallée s’est défendu en assurant que le rapport était pleinement consenti et qu'il était même le résultat d’un engouement et d’un désir sexuel réciproque.

La juge Anouk Desaulniers avait statué que la crédibilité du courtier immobilier était minée à la suite de son témoignage plein de contradictions et de demi-vérités.

La juge s’est plutôt rangée derrière le témoignage de la victime, témoignage qu’elle a décrit comme sobre, nuancé, précis et fiable.

Lors de son témoignage, la victime a indiqué avoir eu des trous de mémoire après avoir pris une consommation chez l’accusé lors d’une troisième rencontre. Ils s’étaient rencontrés plus tôt sur les réseaux sociaux.

Le tribunal doit faire connaître à une date ultérieure la peine imposée au courtier immobilier.

Suspendu de son ordre professionnel

Rappelons que le courtier est toujours en attente d'une sentence devant son ordre professionnel pour avoir enfreint son code de déontologie. Il a été montré du doigt pour avoir présumément eu des comportements déplacés et tenu des propos de nature sexuelle inappropriés dans le cadre de ses fonctions.

En août dernier, Francis Vallée a été reconnu coupable par l’Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) et est présentement suspendu.

En tout, 12 plaintes ont été formulées par des femmes contre le courtier immobilier. L’OACIQ a reconnu Francis Vallée coupable dans 11 de ces cas.

Avec les informations de Pascale-Marie Dufour

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.