•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction de la tour Telus Ocean à Victoria inquiète les défenseurs d’oiseaux

L'édifice de Telus Ocean fait de verre, au centre-ville de Victoria, en Colombie-Britannique.

La construction de l'édifice Telus Ocean a obtenu le feu vert de la Ville de Victoria, en Colombie-Britannique.

Photo : Aryze Developments

Radio-Canada

La construction éventuelle de la tour Telus Ocean, au centre-ville de Victoria, inquiète les défenseurs d'oiseaux, qui rappellent que, chaque année, en Amérique du Nord, près de 1 milliard d’oiseaux entrent en collision avec des fenêtres ou des immeubles.

L'édifice Telus Ocean risque de refléter beaucoup la lumière et de provoquer des collisions chez les oiseaux, note Anouk Hoedeman, directrice de l'organisme Ailes en sûreté, qui veut réduire la mortalité des oiseaux qui se heurtent aux vitres.

Les oiseaux n’ont pas la capacité de comprendre ce qu’ils voient. Ils croient tout simplement se diriger vers un arbuste ou un arbre. Les deux gros problèmes sont la réflexion et la transparence du verre, explique-t-elle.

Ces collisions ont des conséquences importantes sur la population des oiseaux en milieu urbain. Au cours des 50 dernières années, près de 30 % de la population d’oiseaux a disparu pour cause de collisions avec un édifice.

Un oiseau est sur un poteau. On voit au loin les immeubles d'une ville en arrière-plan.

La Ville de Victoria cherche par ailleurs à devenir « amie des oiseaux ».

Photo : Eduardo Matoud

La Ville de Victoria cherche par ailleurs à devenir amie des oiseaux, une certification attribuée par l’organisme Nature Canada pour encourager les municipalités canadiennes à être des endroits plus sécuritaires pour cette faune à plumes.

Anouk Hoedeman croit que les architectes et les promoteurs immobiliers ne sont pas prêts à changer leur design pour protéger les oiseaux.

Il y a beaucoup d’architectes qui voient les lignes directrices [que proposent Ailes en sûreté]. Ils font quelques changements, mais pas sur tout. Le résultat? On est aussi bien de ne rien faire, déplore-t-elle.

La rénovation du Centre national des Arts, à Ottawa, a été faite par la firme d’architectes chargée de la création de la tour Telus Ocean à Victoria. Ils avaient promis qu’ils seraient sensibles aux oiseaux, mais ils n’ont pas suivi toutes les règles pour éviter les collisions et on trouve beaucoup d’oiseaux morts.

La fondatrice d'Ailes en sûreté, Anouk Hoedeman, avec son casque et son vélo au centre-ville d'Ottawa.

La directrice de l'organisme Ailes en sûreté, Anouk Hoedeman.

Photo : Radio-Canada / Giacomo Panico

Le problème n'existe pas uniquement pour les bâtiments, mais aussi pour les maisons ou tout bâtiment qui possède de grandes fenêtres. Lorsque la vitre est transparente, les oiseaux peuvent, par exemple, voir les plantes à l'intérieur et croire qu'il s'agit d'un refuge ou d'un espace pour manger.

Il faudra du temps pour conscientiser les architectes et les promoteurs aux problèmes des collisions des oiseaux avec les bâtiments, selon Anouk Hoedeman. Elle encourage toutes les villes à adopter des lignes directrices pour la conception sécuritaire de bâtiments pour les oiseaux (Nouvelle fenêtre).

5 façons de prévenir les collisions avec les oiseaux

  • Mettre des points autocollants sur l’extérieur de vos fenêtres. Ceux-ci créent un motif et empêchent les collisions;

  • Mettre des cordes sur l’extérieur de vos fenêtres espacées de 11 cm ou moins. Les cordes apparaissent plus proches les unes des autres à cause des ombres et du mouvement du vent;

  • Installer des toiles moustiquaires qui offrent une barrière flexible et visuelle entre les fenêtres et les oiseaux;

  • Apposer de la pellicule perforée pour fenêtres, qui peut être collée comme un feuillet solide, imprimée avec un design, teintée ou découpée en différentes formes;

  • Dessiner à main levée ou au pochoir un motif sur l’extérieur de la fenêtre avec un marqueur à peinture à base d’huile. On peut choisir une couleur à contraste élevé, comme le blanc, qui sera visible dans de nombreuses conditions d’éclairage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !