•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : des équipes du Nouveau-Brunswick pourraient s’entraîner au Bas-Saint-Laurent

Un gardien de but devant son filet.

Un gardien de la LHJMQ (archives)

Photo : Sea Dogs de Saint-Jean / LHJMQ

Les trois équipes du Nouveau-Brunswick qui évoluent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pourraient séjourner au Bas-Saint-Laurent au cours des prochaines semaines pour s'entraîner.

Le porte-parole des communications de la LHJMQ, Maxime Blouin, confirme que son organisation a reçu des demandes en ce sens.

Les Sea Dogs de Saint-Jean aimeraient pouvoir s'entraîner à Rivière-du-Loup alors que le Titan d'Acadie-Bathurst aurait ciblé Mont-Joli pour ses entraînements. Les dirigeants des Wildcats de Moncton évaluent toujours l'endroit où les joueurs s'entraîneraient.

La façade du Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup

Le Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Les trois équipes aimeraient profiter des mesures sanitaires liées à la pandémie qui sont moins contraignantes au Québec qu'au Nouveau-Brunswick pour reprendre leurs activités. Actuellement au Nouveau-Brunswick, seules les activités sportives avec des personnes de la même bulle familiale sont autorisées.

Ultimement, ce sont les dirigeants de la LHJMQ qui devront décider s'ils acceptent ou non la demande des équipes néo-brunswickoises.

En parallèle, la ligue continue ses discussions avec la Santé publique du Nouveau-Brunswick pour permettre aux équipes de reprendre leurs entraînements le plus rapidement possible.

« En attendant une décision, nos équipes explorent toutes les avenues possibles pour reprendre les entraînements. »

— Une citation de  Maxime Blouin, responsable des communications, Ligue de hockey junior majeur du Québec

Selon le responsable des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay, l'organisation des Sea Dogs aurait aimé être à Rivière-du-Loup dès cette semaine.

De son côté, la Ville de Mont-Joli dit ne pas avoir eu de demandes en ce sens jusqu'à présent. De son côté, une porte-parole de Trois-Pistoles souligne que sa Municipalité a été approchée, mais que l'aréna ne sera pas loué à cette fin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !