•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La PPO accuse deux personnes en lien au meurtre d’un membre des Hells Angels en 2020

Camion de la police avec le visage de la victime et des informations pour fournir des renseignements.

La victime, Gregory Slewidge, était le fils de l'ancien chanteur de l'hymne national aux matchs des Sénateurs d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Radio-Canada

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) accuse deux hommes en lien avec le meurtre de Gregory Slewidge, 39 ans, retrouvé mort le 24 septembre 2020 dans une ancienne usine à viande, située près de Carleton Place, à l’ouest d’Ottawa.

Des accusations de meurtre au premier degré ont été déposées contre Michael Clairoux, âgé de 47 ans, de Nepean, à l’est d’Ottawa, et contre Lee Marrazzo, âgé de 38 ans, de Luskville, en Outaouais.

La PPO croit que les deux hommes et la victime, Gregory Slewidge, se connaissaient.

Michael Clairoux et Lee Marrazzo doivent comparaître à la Cour de justice de l'Ontario, à Perth, ce mercredi.

Les policiers avaient évoqué que Gregory Slewidge avait probablement été battu à mort. Son corps avait été retrouvé dans une ancienne usine à viande, qu’il avait convertie pour la production légale de cannabis.

Gregory Slewidge était un membre des Hells Angels et le fils d’un ancien agent de la PPO, Lyndon Slewidge, qui a aussi chanté l’hymne des Sénateurs d’Ottawa pendant plus de deux décennies.

Chris Landry regarde la caméra lors d'un point de presse servant à avancer une enquête.

L'inspecteur-détective de la Police provinciale de l'Ontario, Chris Landry.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Dans un communiqué de presse, ce mercredi, la PPO indique que ces accusations surviennent à la suite d’une enquête de 16 mois appuyée par une campagne coordonnée dans les réseaux sociaux et d’une récompense substantielle offerte l’automne dernier.

La PPO souligne également avoir reçu l’aide de différentes unités policières provinciales au cours de cette enquête, en plus du soutien de la part du Service de police d’Ottawa, de la Sûreté du Québec et du Service de police de la Ville de Montréal.

Dans une vidéo publiée mercredi sur Twitter, l’inspecteur-détective de la PPO Chris Landry a déclaré que l'enquête est toujours en cours et que quiconque ayant plus d’informations sur cette affaire peut téléphoner au 1 844 478-5656, à leur service de police local ou communiquer avec Échec au crime.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.