•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rachat d’Activision Blizzard provoque une vague d’enthousiasme à Vancouver

Le logo de Microsoft entre deux immeubles vitrés.

Avec ce rachat, Microsoft se hisse à la troisième place des entreprises de jeux vidéo les plus lucratives au monde.

Photo : afp via getty images / GERARD JULIEN

Radio-Canada

L’annonce du rachat du géant américain du jeu vidéo Activision Blizzard par Microsoft a causé une véritable vague d'enthousiasme dans le monde du jeu vidéo, notamment à Vancouver, où se trouve l'un de ses trois studios canadiens. 

C’est une très bonne nouvelle, lance Mario Pochat, directeur général de la Vancouver Animation School, un établissement qui forme les futurs animateurs de jeux vidéo.

Chaque fois que l'on voit une telle acquisition, cela fait bouger l’industrie des jeux vidéo.

L'intention de rachat survient pendant que l’industrie du jeu vidéo tire profit de la pandémie pour s'attirer de nouveaux consommateurs, dit Mario Pochat.

Si la transaction se concrétise, les studios d'Activision Blizzard à Québec et à Barrie, en Ontario, passeraient également sous l'enseigne de Microsoft.

De nouveaux emplois, de nouvelles retombées

Si Microsoft est déjà présente à Vancouver, Mario Pochat espère que sa présence augmentera à l'avenir avec la création de nouvelles franchises. Ces franchises comptent un nombre exceptionnel d’utilisateurs, ce qui créera des emplois à Vancouver, notamment pour ses étudiants.

Deux jeunes garçons regardent devant eux en tenant des manettes de jeux vidéo.

« Microsoft mise beaucoup sur sa plateforme de cloud gaming, le Xbox Game Pass, une plateforme où l’on peut jouer à des jeux sans les télécharger », explique Gabrielle Trépanier-Jobin.

Photo : Getty Images / BELGA MAG/AFP/BRUNO FAHY

Changement de culture en vue?

L’annonce intervient au moment où des accusations de harcèlement sexuel et de sexisme sont portées contre Activision Blizzard, rappelle Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Est-ce que ça va redorer l’image d’Activision Blizzard? Est-ce que ça va changer la culture de l’entreprise? Ce sont des questions à surveiller, croit-elle.

Avec ce rachat, Microsoft se hisse à la troisième place des entreprises de jeux vidéo les plus lucratives du monde.

Microsoft mise beaucoup sur sa plateforme de cloud gaming, le Xbox Game pass [...] une plateforme où l’on peut jouer à des jeux sans le télécharger, c’est l’avenir du gaming, explique la professeure en jeux vidéo.

Activision Blizzard, qui édite notamment la série Call of Duty et les jeux World of Warcraft et Candy Crush, devrait être racheté pour 86,4 milliards de dollars canadiens.

Avec les informations de l'émission Phare Ouest

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !