•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal de Nipissing Ouest parvient enfin à se réunir

Un capture d'écran de la rencontre virtuelle du conseil municipal de Nipissing Ouest.

Il s'agissait de la première réunion régulière du conseil municipal de Nipissing Ouest depuis le début de novembre 2021.

Photo : Capture d'écran du compte Youtube de la Municipalité de Nipissing Ouest

Après plusieurs réunions annulées en raison de l’absence de quorum, le conseil municipal de Nipissing Ouest a tenu mardi sa première réunion régulière depuis environ 2 mois.

D’autres réunions, plus tôt l’automne dernier, avaient aussi été annulées ou encore avaient été interrompues après le départ en bloc de la moitié des conseillers municipaux.

Les conflits entre les élus avaient attiré l’attention de la province, qui menaçait de dissoudre le conseil si aucune réunion n’avait lieu d’ici la fin du mois de janvier.

Le principal point en litige était une résolution insérée dans l’ordre du jour par la mairesse Joanne Savage, à propos d’une discussion entre elle et le directeur général de la municipalité.

Quatre conseillers municipaux refusaient de se présenter aux réunions du conseil tant et aussi longtemps que la résolution était à l’ordre du jour, en raison d’un avis juridique qui leur déconseillait d’aborder ce point en public.

La maire Joanne Savage devant les locaux du conseil municipal.

La maire Joanne Savage tenait à conserver la motion à l'ordre du jour, par souci de transparence et de respect des procédures. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Mardi, les conseillers ont voté à l’unanimité pour modifier l'ordre du jour et discuter de la motion à huis clos.

Mme Savage note que le conseil a ainsi suivi les procédures prévues pour ce genre de situation, mais que pour y arriver, il fallait avoir le quorum.

Elle note que la présentation du ministère des Affaires municipales, la semaine dernière, a permis de rappeler à tous le rôle des conseillers.

Dan Roveda, un des quatre conseillers qui refusaient de se présenter depuis le début novembre, salue cette décision, qui a enfin permis de faire bouger les choses.

Lise Sénécal, la conseillère du quartier 1, souligne qu’il s’agissait d’un rare vote unanime du conseil actuel.

Mme Sénécal, qui est l’une des membres du conseil qui avaient continué de se présenter aux réunions, souligne qu’elle ne considère pas faire partie d'un clan.

« Je n’ai pas de problème pour voter pour appuyer n’importe qui autour de la table. Quand j’avance une opinion, j’explique mes raisons. »

— Une citation de  Lise Sénécal, conseillère du quartier 1 de Nipissing Ouest

Elle ajoute qu’elle fait confiance au personnel de la Municipalité, qui prépare des rapports pour aider le conseil à prendre des décisions.

Des votes importants

Les élus ont adopté plusieurs résolutions qui ont été retardées pendant plusieurs semaines, incluant la planification du prochain scrutin municipal, en octobre 2022.

La Municipalité était en principe tenue d’avoir approuvé un tel plan avant la fin de 2021.

Dan Roveda, le conseil municipal du quartier 4, ne croit pas qu’il soit trop grave que la décision ait été prise avec un peu de retard.

M. Roveda note aussi que plusieurs projets de construction dans la municipalité étaient sur pause en attendant le feu vert de la municipalité.

Dan Roveda est devant son ordinateur pour l'entrevue.

Dan Roveda affirme que des citoyens attendaient depuis plusieurs semaines une approbation du conseil municipal pour commencer des travaux.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

Le conseil municipal a aussi adopté, à l’unanimité, une politique de vaccination pour les employés municipaux, préparée à l’automne.

Les conseillers étaient unanimes dans leur volonté de protéger le personnel, souligne la mairesse Savage.

Les élus ont appris pendant la réunion que le personnel a pris des décisions sans attendre de recevoir leur approbation.

Il s'agissait notamment de reconduire certains contrats de déneigement dans le secteur de Lavigne.

Bien que techniquement contraire à la loi, le conseiller municipal Dan Roveda a salué l’initiative, notant que le personnel a pris la bonne décision, surtout qu’il s’agissait d’une question de sécurité.

Malgré la tenue d’une réunion complète, plusieurs points à l’ordre du jour n’ont pas été abordés.

Selon Mme Sénécal, il faudra encore plusieurs réunions pour rattraper le retard.

J’espère que les conseillers sont prêts à retrousser leurs manches, a déclaré pour sa part la mairesse.

Encore des tensions

Lise Sénécal indique que la réunion a commencé de façon positive, mais souligne qu’après un certain temps, les discussions sont devenues plus tendues.

Le fait que la réunion se déroule sur Zoom ne facilite pas les discussions, surtout après plusieurs heures devant un écran, selon elle.

« C’est terriblement stressant, car tu ne sais jamais à quoi t’attendre. »

— Une citation de  Lise Sénécal, la conseillère du quartier 1

Mme Sénécal, qui a travaillé pendant de nombreuses années avec des gens avec des problèmes de comportement et des populations défavorisées, affirme qu'elle n’avait jamais connu de conflit semblable à ceux lors des réunions du conseil municipal de Nipissing Ouest.

Lise Sénécal avec son manteau d'hiver devant l'hôtel de ville de Nipissing Ouest.

Lise Sénécal a notamment été directrice générale de l'Association des jeunes de la rue de Sudbury pendant près de 20 ans. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Elle déplore des manques de respect, notamment après la décision de la mairesse de nommer le conseiller Yvon Duhaime comme maire adjoint. Je crois qu’il y a des façons de dire les choses quand on n’est pas d’accord.

Pour sa part, Dan Roveda admet qu’il y a eu des tensions et des moments où des conseillers  étaient passionnés  et que leurs propos ont été déplacés.

Il croit toutefois que les débats d’idées sont importants en politique municipale. La discussion hier soir, il me semble que ça a été assez bien.

« Il y a eu des périodes tendues, mais on est tous des adultes et on est là pour le bien de la communauté. »

— Une citation de  Dan Roveda, conseiller du quartier 4 de Nipissing Ouest

Il se dit optimiste pour les prochaines réunions.

Joanne Savage admet qu’elle n’a pas été surprise de voir le ton monter à l’occasion lors de la réunion.

Ça a son origine dans l’inauguration de ce conseil municipal [en 2018], dit-elle.

L'ancien conseiller du quartier 7, Jeremy Séguin, a démissionné en juillet 2020, évoquant un climat toxique et dysfonctionnel.

La mairesse Joanne Savage et un juge de paix sont au centre d'une photo de groupe avec les 8 conseillers municipaux.

Les élus actuels de Nipissing Ouest ont été assermentés le mardi 4 décembre 2018, après une campagne électorale houleuse.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

La mairesse a ajouté que les conflits personnels n’ont pas leur place autour de la table du conseil.

S’ils ne sont pas d’accord sur certains points, Dan Roveda et Lise Sénécal s’entendent pour dire qu’ils sont redevables envers la population de Nipissing Ouest.

Peu importe de quel côté du conflit vous vous trouvez, c'était notre problème, c'était notre faute si nous ne nous sommes pas rencontrés, a déclaré Dan Roveda.

Nous n'avons pas fait notre travail en tant que conseillers, abonde dans le même sens la conseillère Lise Sénécal.

Elle ajoute que ce sont les résidents de Nipissing Ouest qui ont subi les conséquences du conflit entre les élus.

Les deux conseillers sont prêts à terminer leur mandat de la façon la plus positive possible.

Je vais continuer jusqu’à la fin, affirme Mme Sénécal. C’est ma job, j’ai été élue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !