•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mieux vaut déneiger avant que la neige devienne « dure comme du béton »

Un banc de neige devant le porche d'une maison.

La neige va durcir à la prochaine chute des températures, prévoit Environnement Canada.

Photo : Radio-Canada / Vincent Yergeau

Radio-Canada

Deux jours après que 45 cm de neige sont tombés sur certaines parties de la région du Grand Toronto, Environnement Canada prévient qu’une forte variation des températures au-dessus puis bien en dessous de 0 °C va durcir la neige au sol, la rendant plus difficile à dégager.

Ça va créer une couche de fonte sur le dessus de la neige, ce qui va la rendre un peu plus compacte, un peu plus difficile à éliminer si vous n'avez pas eu l'occasion de pelleter votre allée, déclare Steven Flisfeder, météorologue chargé de la préparation aux alertes à l'agence météorologique fédérale.

« Toute nouvelle neige et toute la neige qui est déjà au sol, ça va être à peu près comme du béton. »

— Une citation de  Steven Flisfeder, météorologue, Environnement Canada

La Ville de Toronto a déployé 600 chasse-neige et 200 camions de salage pour déneiger et faire fondre la glace sur les routes publiques, les trottoirs, les pistes cyclables et les sentiers, selon le maire John Tory, mais il faudra encore plusieurs jours avant qu'ils soient complètement dégagés.

On doit d'abord déblayer, puis commencer le déneigement. C'est une chose qui va prendre du temps, a déclaré M. Tory.

Le travail se poursuivra 24 heures sur 24 jusqu'à ce qu'il soit terminé.

Prévenir les problèmes de sécurité et les dommages matériels

L'accumulation de neige et les températures extrêmement froides peuvent causer un certain nombre de problèmes de sécurité et des risques de dommages matériels qui peuvent être évités avec quelques précautions simples, selon un expert.

La neige abondante n'est pas rare au Canada, rappelle Glenn McGillivray, directeur général de l'Institut pour la réduction des dommages liés aux catastrophes (traduction libre), un organisme de recherche affilié à l'Université Western à London, en Ontario.

Un homme tient une pelle.

Mieux vaut dégager la neige avant une variation des températures au-dessus puis bien en dessous de 0 °C, prévient Environnement Canada.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC

Nous faisons un assez bon travail pour prévenir les dommages matériels causés par la neige et la glace, mais il y a encore des problèmes ici et là.

M. McGillivray affirme que la priorité des propriétaires et des locataires devrait être de s'assurer que leur système de ventilation fonctionne correctement. Pour cela, il faut enlever toute neige ou glace qui pourrait bloquer l'évent d'admission, qui aspire l'air dans la maison, et l'évent d'évacuation, qui l'expulse.

Négliger de le faire peut entraîner une intoxication au monoxyde de carbone. Le Service des incendies de Toronto a indiqué avoir reçu 30 appels liés au monoxyde de carbone entre dimanche et mardi en milieu de journée seulement.

Prévoir les risques associés à la fonte de la neige

Bien que les inondations ne soient pas un risque immédiat étant donné que les températures resteront basses dans les prochains jours, M. McGillivray assure que la fenêtre est encore ouverte pour ceux qui sont en mesure de déneiger le périmètre de leur maison.

Enlever la neige des allées et des patios à l'avance peut empêcher l'eau de s'infiltrer dans les sous-sols lorsqu'elle fondra à la fin de l'hiver et au début du printemps.

Elle va fondre à un moment donné et cela peut surcharger vos tuiles pleureuses, ajoute-t-il, faisant référence au système de tuyaux utilisé pour détourner l'eau souterraine d'une maison. Si vous avez un système de pompe de puisard, cela peut le submerger et vous pourriez faire face à une inondation du sous-sol.

Voici quelques autres conseils que les résidents devraient prendre en compte pendant les périodes de fortes chutes de neige et de conditions météorologiques extrêmes :

  • S'assurer de pelleter le trottoir à l'extérieur de la maison ou de l'entreprise. Un règlement de la Ville de Toronto exige que les propriétaires de logements et d'entreprises déneigent ou déglacent le trottoir adjacent dans les 12 heures suivant la fin d'une chute de neige, faute de quoi ils s’exposent à une amende.
  • Vérifier le toit pour s'assurer qu'il n'y a pas de crêtes de glace qui s'accumulent au bord du toit ou autour des drains et empêchent la neige de fondre. Ces crêtes sont formées par la chaleur s'échappant des étages supérieurs d'une maison et peuvent potentiellement provoquer des fuites d'eau dans les murs, les plafonds ou le grenier.
  • Se préparer à d'éventuelles pannes de courant en stockant de la nourriture, de l'eau, des bougies, des couvertures et une trousse d'urgence.
Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !