•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lac-à-la-Tortue : Shawinigan en discussion avec le gouvernement pour réduire la taxe

Tracteur et travailleurs.

Les travaux d'assainissement des eaux usées à Lac-à-la-Tortue (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Shawinigan est en négociations avec le gouvernement du Québec dans le but de faire diminuer la facture des citoyens du secteur de Lac-à-la-Tortue après d’importants travaux sur le réseau d’aqueduc.

Des citoyens, qui ont vu le montant de la taxe d’amélioration liée à ces travaux grimper de 15 %, ont pressé le maire Michel Angers de questions à ce sujet lors de la séance du conseil municipal mardi soir.

La semaine dernière, la Ville avait expliqué que les citoyens pouvaient avoir eu une impression que le montant dont ils doivent s’acquitter pour les 20 prochaines années était fixe en raison de la stabilité des dernières années.

Dans le but d’apaiser la grogne, le maire a indiqué qu’à partir de 2023, les coûts d’asphaltage ne seront plus pris en compte dans les taxes d’amélioration locale à Lac-à-la-Tortue. Ils seront répartis sur les 16 prochaines années. Les citoyens épargneront quelque 40 $ par année.

« Somme toute, toute proportion gardée, je pense que c’est intéressant. »

— Une citation de  Michel Angers, maire de Shawinigan

En entrevue à l’émission Toujours le matin, Michel Angers a rappelé l’historique du dépassement des coûts de 10 millions $ des travaux et le refus du gouvernement de l’éponger. La facture s’élève aujourd’hui à 52,5 millions $.

Le gouvernement ne pouvait subventionner le projet à plus de 83 %, a-t-il mentionné.

Si la planification avait été bien faite par Pluritech et qu’on avait vraiment évalué à 52 millions $ le coût réel, est-ce qu’on aurait eu le projet quand même? Je ne sais pas. Le sous-ministre me disait qu’on ne l’aurait pas eu. 42 millions $, c’était le maximum, alors le 10 millions $ supplémentaire se retrouve en taxe d’amélioration locale, a lancé le maire Angers.

Le montant de cette taxe est passé de 300 $ à 800 $ pour atteindre 926 $.

Des citoyens insatisfaits

Des citoyens de Lac-à-la-Tortue se disent insatisfaits des précisions données par le maire de Shawinigan lors de la séance virtuelle du conseil municipal.

Ça fait plus de deux ans qu’on nous dit : "on va regarder et on vous revient si on peut faire des négociations". On espère que le 40 $, c’est un début, mais c’est trop peu trop tard et c’est une mince consolation, affirme Nathalie Côté, résidente du secteur.

« Les citoyens du Lac-à-la-Tortue en ont marre. Ça ne passe plus. Avec des comptes de taxe exorbitants, où on est rendus, ça ne passe plus. »

— Une citation de  Nathalie Côté, résidente de Lac-à-la-Tortue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !