•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq sentiers de patinage extérieur à découvrir dans la région de la capitale nationale

La pandémie a rendu les sentiers de patinage de plus en plus populaires, selon plusieurs opérateurs

Des patineurs sur un sentier de patinage dans la forêt.

Des patineurs sur le sentier Icelynd, à Stittsville, à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

En matière de patinage extérieur, les gens de la région d'Ottawa-Gatineau sont plutôt gâtés.

Toute la longueur du canal Rideau a ouvert vendredi dernier et un certain nombre de patinoires extérieures à travers la ville et les environs s’offrent aux amateurs.

Mais en plus de ces offres, plusieurs pistes de patinage à proximité du centre-ville ou un peu plus éloignées fonctionnent depuis des années, tandis que d'autres viennent tout juste d'ouvrir.

Icelynd

Un panneau accroché à un arbre sur lequel il est écrit Stittsville.

Icelynd, à Stittsville, à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

L'un des plus récents sentiers se trouve à Stittsville. Icelynd a été créé par nul autre que l'ancien joueur des Sénateurs d'Ottawa, Chris Neil, en collaboration avec plusieurs de ses amis.

J'aime être actif, explique l’ancien professionnel de hockey. Maintenant que j'ai terminé ma carrière, je fais partie de ces gars qui doivent rester actifs et continuer à faire des choses.

Un homme sur une Zamboni dans la forêt.

Chris Neil sur sa Zamboni

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Chris Neil possède une propriété à Stittsville et a décidé de couper un sentier à travers les arbres et d'y créer une piste de patinage, ainsi qu'une patinoire extérieure.

Il voulait un espace pour que les familles et les enfants puissent patiner et jouer au hockey.

Juste être dehors, être actif… Vous savez, surtout avec la situation mondiale actuelle, avec la pandémie et tout, juste être à l'extérieur, pouvoir être actif et faire des choses, c'est énorme pour ces enfants, estime-t-il. Pas seulement pour des raisons de santé, mais aussi pour la santé mentale.

Chris Neil a pris sa retraite après 15 ans dans la Ligue nationale de hockey, en 2017. Il explique que, depuis, cette idée lui trottait dans la tête.

Un homme chausse ses patins, dehors, sur le bord d'une patinoire dans la forêt.

Chris Neil chausse ses patins avant d'aller sur la glace.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Mais il ne voulait pas que le hockey soit le seul centre d'intérêt de la patinoire. Il souhaitait aussi que les patineurs artistiques puissent s'y entraîner aussi. Évidemment, ce projet le passionne.

Beaucoup de gars, quand ils ont fini de jouer, ne rechaussent plus jamais leurs patins, je trouve ça triste, dit-il. Je joue toujours dans une ligue masculine et j'adore ça. J'aime vraiment le jeu.

Patinage en forêt

Deux personnes font du patinage en forêt.

Le sentier de patinage du Lac des Loups

Photo : Facebook/Patinage en forêt

Au cœur du Lac des Loups, dans le territoire de la municipalité de La Pêche, à une cinquantaine de kilomètres de Gatineau, trois kilomètres de sentiers serpentent à travers la forêt d'épinettes créés par les propriétaires, Dave Mayer et son épouse, Monique Robert.

Patinage en forêt a ouvert ses portes juste après Noël, en 2016, et opère généralement du début à la mi-décembre jusqu'à la mi-mars, selon la météo.

Dave Mayer explique que la pandémie a généré beaucoup plus de demandes pour le sentier, car cela reste quelque chose dont les gens peuvent profiter.

Il n'y a pas d'autre endroit où aller, rien d'autre à faire, dit-il. On ne peut même pas aller au cinéma.

M. Mayer raconte que quand il a commencé à réfléchir à ce projet, les résidents étaient sa clientèle cible.

Nous avons fini par attirer des gens du monde entier, poursuit-il, ajoutant que l'une des visites les plus mémorables inscrites dans le livre d'or est une famille australienne qui a qualifié le sentier de point culminant de son voyage autour du monde.

Countryside Adventures

Un sentier de patinage dans la forêt.

Countryside Adventures à Moose Creek, dans l'est ontarien

Photo : Facebook/Countryside Adventures

À environ 70 kilomètres à l'est d'Ottawa, dans la municipalité de Moose Creek, Countryside Adventures en est à son cinquième hiver, après une ouverture en 2017. Le sentier ouvre généralement mi-décembre et ferme vers mi-mars, selon la météo.

Tout comme pour d’autres sentiers, la pandémie a créé plus d’engouement, les gens cherchant des activités de plein air, sécuritaires, alors que de nombreuses alternatives intérieures sont fermées.

Les gens cherchent à faire des choses à l'extérieur, dit le propriétaire Nicolas Seguin.

Countryside Adventures offre trois kilomètres de sentiers de patinage, trois kilomètres de sentiers de raquette et une piste de glissade sur tube.

Un camion-restaurant est également installé sur place.

RiverOak

Une personne avec son chien sur un sentier de patinage dans la forêt.

Le sentier de patinage de RiverOak à Metcalfe, en Ontario

Photo : Radio-Canada / Jennifer Beard

Un sentier serpente à travers un vieux verger de pommiers à Metcalfe, à environ 30 kilomètres au sud-est d'Ottawa.

Les visiteurs louent l'atmosphère et la sensation de détente du parc RiverOak, ces caractéristiques le distinguent, selon le propriétaire et fondateur Trevor Jamieson.

Il est possible de s'y rendre avec son chien et de jouer au hockey sur les sentiers. D'autres activités sont disponibles, comme le ski de fond, la randonnée et les promenades en traîneau. Et cette année, un parc de patinage sur glace semblable à un parc de planche à roulettes a ouvert, ajoute M. Jamieson.

La pandémie a changé la façon de gérer le parc qui en est maintenant à sa cinquième saison, poursuit-il, mais cela a également augmenté les occasions d’affaires, une tendance qu'il juge durable.

Je pense que cela va avoir un impact permanent sur la façon dont nous vivons nos vies, dit-il

Ottawa et les environs ont une histoire de patinage extérieur et d'activités hivernales, et son sentier ne fait qu'ajouter au répertoire de la région, note M. Jamieson.

Le sentier du petit pingouin

Un sentier de patinage dans la forêt en hiver.

Le sentier du petit pingouin à Gatineau

Photo : https://lesentierdupetitpingouin.com/

Le sentier du petit pingouin, à Gatineau, compte cinq kilomètres de piste de patinage construite sur le Club de golf Touraine.

Les propriétaires du terrain ont décidé d'ouvrir une piste de patinage en janvier 2021 et de s’ajouter aux autres sentiers de la région.

La pandémie a également aidé l’entreprise, mais celle-ci résistera-t-elle à l'épreuve du temps?

Le patin à glace est une excellente activité familiale hivernale et je suis convaincu que les gens auront toujours un intérêt pour ça avec le temps, écrit Carl Chénier, qui gère le club de golf avec sa conjointe Nancy Lourenco, dans un courriel.

Avec les informations de Hallie Cotnam, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !