•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’École de la GRC à Regina maintient ses activités malgré une éclosion de COVID-19

La GRC ne communique pas le nombre de cas dans l'École.

Une affiche indiquant l'École de la GRC à Regina, en Saskatchewan. (archives)

Chaque cadet touché par la maladie a accès à une chambre individuelle pendant son isolement. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Depuis le 26 décembre, l’École de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Regina est aux prises avec une éclosion de COVID-19, mais elle maintient tout de même ses activités.

 Nous ne notons aucun effet négatif sur nos activités et la situation actuelle ne nécessite pas l'intervention des services de santé locaux , précise la GRC dans un communiqué.

La direction n’a pas divulgué le nombre de cadets ou d’employés qui ont été touchés par la COVID-19.

Nous espérions que la situation se soit stabilisée, mais elle continue d'évoluer. C'est pourquoi nous devons continuer de nous adapter aux défis que présente la COVID-19. Depuis la reprise de la formation en juin 2020, nous avons adopté une approche proactive en privilégiant la santé et le bien-être des cadets et des employés, a affirmé le Surintendant principal Sylvie Bourassa-Muise, commandant de la Division Dépôt.

L’École de la GRC précise que les cadets touchés par la maladie ont accès à des chambres individuelles et des soins médicaux pendant leur isolement et à des mesures pour poursuivre la formation. Elle assure que tous les protocoles mis en place sont respectés.

Nous continuons de surveiller la situation et de modifier les précautions liées à la COVID-19 en conséquence. Nous continuerons de travailler ensemble pour nous protéger les uns les autres et assurer le maintien du Programme de formation des cadets, a expliqué le Surintendant Rayner Shourie, officier responsable de la Formation à l'École de la GRC.

Du côté des employés qui contractent la maladie, ils doivent rester à la maison et suivre les directives sanitaires de la province avant d’effectuer un retour au travail.

L’École de la GRC les encourage à passer des tests rapides et surveiller leurs propres symptômes.

Des mesures pour diminuer l’exposition de la COVID-19

La direction de l’École affirme que des mesures concrètes ont été prises pour diminuer l’exposition et la propagation de la maladie à l’intérieur de ses murs comme l’accès à des tests rapides pour tout le monde ainsi que le maintien des bulles pour les cadets

Elle rappelle que des masques chirurgicaux ont été distribués au personnel et aux cadets. Le port du masque est obligatoire, note l’École dans son communiqué.

Pour empêcher la propagation, l’École est fermée au public et les activités à l’extérieur de l’École sont réduites au maximum.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !