•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le roman acadien L’ennemi que je connais reprend vie dans une nouvelle édition

Un dessin d'un homme qui marche en hiver.

La couverture de la version éditée du roman acadien « L’ennemi que je connais ».

Photo : Avec la gracieuseté des Éditions Perce-Neige

La version éditée du roman L’ennemi que je connais de l'auteur Martin Pître est disponible en formats numérique et dans certaines librairies du Nouveau-Brunswick.

On s’est rendu compte que c’est sûrement l’un des meilleurs romans qui ait jamais été écrit et publié en Acadie, affirme Serge Patrice Thibodeau, directeur général et littéraire aux Éditions Perce-Neige.

L’idée de revisiter le roman trottait dans la tête de l’équipe chez les Éditions Perce-Neige depuis un moment. Serge Patrice Thibodeau a remarqué qu’il y avait un intérêt de certains membres de la communauté universitaire à ajouter le roman à leur programme, mais il n’y avait pas suffisamment de copies disponibles.

Photo de profil de Serge Patrice Thibodeau.

Serge Patrice Thibodeau, directeur général et littéraire aux Éditions Perce-Neige.

Photo : Crédit : Dolores Breau

Puis en 2020, l’écrivain Kevin Lambert a présenté le roman L’ennemi que je connais à l'émission Plus on est de fous plus on lit!, comme étant un roman acadien qui a trop rapidement été oublié. Cet intérêt pour le roman est venu accélérer le processus de révision du livre.

[Nous avons] repassé au-dessus du texte pour améliorer certains aspects, que ce soit au niveau de la syntaxe, évidemment on a rien changé au contenu, précise Serge Patrice Thibodeau.

Une version audio

La maison d’édition a fait appel à l’auteur et comédien Gabriel Robichaud pour la lecture du livre audio. Gabriel Robichaud note la qualité de la formulation des phrases et le défi de se mettre l'œuvre en bouche. Il espère que sa livraison transmette son amour du livre.

C’est une langue qui est limpide, qui est pleine de finesse et d’entourloupe. C’est une langue qui est pleine d’humour, des fois d’humour noir, très cinglante. On passe par toutes sortes d’émotions des fois dans juste une seule phrase, explique-t-il.

Le poète, affublé d'une tuque, sourit au micro de l'émission.

Gabriel Robichaud, auteur et comédien.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Selon Gabriel Robichaud et Serge Patrice Thibodeau, L’ennemi que je connais est un roman qui est toujours d’actualité et qui mérite d’être connu.

À propos du livre

Il est question dans ce récit d'une jeunesse révoltée et désabusée, d'homosexualité refoulée et de conflits sociaux,  dans une petite ville éloignée des grands centres où l'avenir en temps de grève semble plutôt sombre.

Le roman est paru pour la première fois en 1995 et a remporté le prix France-Acadie l’année suivante. Martin Pître est décédé quelques années plus tard et sa mort subite à créé tout un choc dans la communauté. 

Le livre a ensuite été adapté au cinéma dans le film Full Blast du réalisateur acadien Rodrigue Jean en 1999.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !