•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau départ pour Jacob Boucher

Jacob Boucher bataille pour la rondelle avec un joueur des Raiders de Prince-Albert.

Jacob Boucher poursuivra sa carrière avec les Giants de Vancouver.

Photo : Oil Kings / Andy Devlin

Échangé lundi par les Oil Kings d’Edmonton, le Franco-Albertain Jacob Boucher est impatient d’amorcer le nouveau chapitre de ses aventures au sein de la Ligue de hockey junior majeur de l’Ouest (WHL) avec les Giants de Vancouver.

Le joueur de 19 ans recevait un traitement pour une blessure quand le directeur général des Oil Kings est entré dans la salle pour lui annoncer qu’il venait d’être échangé.

Edmonton a envoyé l’attaquant à Vancouver en compagnie de deux choix de premier tour (2022 et 2025) en retour d’un autre attaquant, Justin Sourdif.

Sourdif était le capitaine des Giants et a représenté le Canada lors du Championnat mondial de hockey junior, écourté en raison d’une éclosion de COVID-19.

Être échangé contre un tel joueur, c’est flatteur, mentionne Jacob Boucher. Le joueur acquis par les Oil Kings est un espoir des Panthers de la Floride, qui l’ont sélectionné au troisième tour du repêchage en 2020.

Des sentiments mitigés

S’il est heureux de se joindre aux Giants, Jacob Boucher admet qu’il est un peu triste de quitter les Oil Kings.

L’équipe y va pour la Coupe Memorial cette année et je crois qu’elle a de bonnes chances. J’aurais aimé pouvoir faire partie de cette équipe jusqu’au bout, partage-t-il.

Au sein d’une équipe aussi talentueuse que les Oil Kings, Jacob Boucher était limité à un rôle d’attaquant de soutien. Avec les Giants, il devrait avoir plus de responsabilités en attaque.

Ils m’ont dit que j’étais une partie importante de l’échange. Ils me voulaient vraiment au sein de leur équipe et je pourrai y retourner la saison prochaine comme joueur de 20 ans, précise-t-il.

Jouer au sein d’une équipe moins bien nantie en attaque permettra à Boucher de s’illustrer encore plus offensivement.

Même s’il n’a pas été utilisé souvent dans un rôle offensif, le joueur de Legal, au nord d’Edmonton, a amassé 10 buts et 10 aides en 30 parties.

C’est certain que j’aurai l’occasion de montrer ce que je peux faire en attaque et ça pourrait m’ouvrir des portes pour la prochaine étape de ma carrière, mentionne celui qui rêve d’obtenir une invitation à un camp de recrues d’une équipe de la Ligue nationale de hockey.

Pas d’amertume

Les échanges font partie du jeu et Jacob Boucher n’en veut pas aux Oil Kings de l’avoir échangé.

Quand j’ai été libéré par Lethbridge, je me retrouvais sans équipe. Les Oil Kings m’ont offert une chance et je l’ai saisie à deux mains. Ça a été bon pour moi et pour l’équipe, parce que grâce à ma valeur, elle peut obtenir un excellent joueur en retour, avance-t-il.

Avant de se joindre aux Oil Kings, Jacob Boucher a disputé 19 rencontres en trois saisons avec les Hurricanes. Il n’avait récolté qu’un but et trois mentions d’aide.

Retour sur patin

Jacob Boucher a subi une blessure au bas du corps lors d’un match contre les Broncos de Swift Current le 17 décembre. Il n’a pas joué depuis et a raté les huit derniers matchs des Oil Kings.

Il a repris l’entraînement et croit qu’il sera en mesure de revenir au jeu d’ici 7 à 10 jours.

En raison de la COVID-19, les équipes de la WHL ne jouent que contre des équipes de leur conférence.

Cela signifie que Jacob ne sera pas de retour à Edmonton avant la saison morte, à moins que les Giants et les Oil Kings ne s’affrontent en finale.

Les Giants occupent le sixième rang dans la conférence de l’Ouest avec un dossier de 15-17-2. De leur côté, les Oil Kings sont deuxièmes au classement dans la conférence de l’Est. Leur fiche est de 26-9-3.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !