•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Île-du-Prince-Édouard impose une série de nouvelles restrictions

 Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard Dennis King

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard Dennis King, le 18 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard annonce la mise en place de nouvelles restrictions afin de freiner la propagation de la COVID-19. L'interdiction de rassemblements intérieurs et la fermeture des gyms et des salle à manger des restaurants sont au menu, au moins jusqu'au 31 janvier. Le retour des élèves en présentiel est également repoussé.

On espérait que nos mesures sanitaires mises en place étaient suffisantes, mais on dirait bien que ce n’est pas assez, a déclaré le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, en point de presse mardi. Omicron cause le brouillard et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour tenter de le dissiper.

Dès minuit, les mesures suivantes seront imposées :

  • bulle d'un seul ménage (ainsi que deux personnes de soutien, au besoin; les gens seuls peuvent rejoindre un ménage);
  • rassemblements organisés interdits;
  • maximum de 10 personnes pour les mariages ou les funérailles;
  • fermeture des gyms et établissements récréatifs;
  • Les salons de coiffeurs et barbiers demeurent ouverts;
  • fermeture des salles à manger des restaurants;
  • fermeture des écoles au moins jusqu'au 31 janvier (jusqu'ici c'était jusqu'au 24 janvier);
  • commerces peuvent ouvrir, mais à 50 % de leur capacité.
  • Les visites dans les centres de soins de longue durée sont permises, mais le nombre de visiteurs admis baissera de 3 à 1 si l’établissement enregistre une éclosion;
  • L’auto-isolement de quatre jours pour les personnes qui arrivent à la province demeure en vigueur.

Des données qui inquiètent la santé publique

La médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison, indique que la santé publique constate des tendances inquiétantes.

La médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison.

La médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison, le 18 janvier 2022.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Notamment, la moyenne de nouveaux cas identifiés sur une période de sept jours a augmenté, près de 20 % des tests de dépistage produisent des résultats positifs et il est impossible d'identifier la source de contamination pour environ un tiers des cas.

De plus, l'Île-du-Prince-Édouard a une moyenne de 231 nouveaux cas signalés par jour depuis une semaine, un chiffre énorme pour une province qui ne compte que 4401 cas depuis le début de la pandémie.

Ces chiffres vont dans la mauvaise direction et nous sommes confrontés à une situation critique, a-t-elle dit en point de presse.

La Dre Heather Morrison précise toutefois que les restrictions sanitaires pourraient être assouplies avant le 31 janvier si la propagation diminue.

407 nouveaux cas

L’Île-du-Prince-Édouard signale 407 nouveaux cas de COVID-19 mardi et compte 2214 cas actifs mardi.

En point de presse, le premier ministre Dennis King et la médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, ont offert leurs condoléances aux proches des deux premiers insulaires à avoir perdu la vie des suites de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Huit personnes atteintes de COVID-19 sont hospitalisées à l’Île-du-Prince-Édouard, et quatre d’entre elles se trouvent aux soins intensifs.

Trois autres patients testés positifs à la COVID-19 sont hospitalisés, mais pour d’autres raisons de santé.

Des éclosions sont déclarées dans de nouveaux établissements, soit le Provincial Addictions Treatment Facility, la maison de retraite Bevan Lodge et l'établissement de soins de soins de longue durée Andrews of Parkwest.

En raison du trop grand nombre de tests de dépistage hebdomadaires, les employés de la santé publique ne communiqueront pas avec la totalité des gens pour faire un suivi.

Les insulaires peuvent vérifier le résultat de leur test de dépistage sur le site Internet (Nouvelle fenêtre) de la province ou communiquer avec la santé publique au 1-833-533-9333.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !