•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition consacrée aux 60 ans de Boule et Bill

Boule et Bill.

L'exposition «Boule et Bill, 60 ans de bonheur au quotidien» est présentée à la Bibliothèque de Québec.

Photo : Capture d'écran

Le premier album de Boule et Bill, ce duo attachant, est paru en 1962 sous le titre 60 gags de Boule et Bill. Or, c’est justement une soixantaine de planches tirées de divers albums de cette série de bande dessinée qui sont rassemblées dans une exposition à découvrir d’ici la fin avril.

Créée par Jean Roba, la série Boule et Bill a séduit plusieurs générations de lecteurs. Le bédéiste de Québec Richard Vallerand se souvient d’avoir reçu son premier album vers l’âge de quatre ou cinq ans.

En tant qu'auteur de BD, j'ai eu plusieurs influences, mais pour moi, Boule et Bill, c'est comme la première BD que j'ai reçue quand j'étais petit. Je me souviens que ma mère m'avait ramené ça d'Europe. Moi, ce que j'aimais beaucoup de Roba, c'est vraiment son style tout en rondeur. Ses personnages sont super attrayants. C'est très doux en même temps, souligne Richard Vallerand.

Boule et Bill se tiennent par les épaules. Des petits coeurs les entourent.

Les étoiles de l'exposition «Boule et Bill, 60 ans de bonheur au quotidien»

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

La chargée de mission culturelle pour la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Québec, Marie-Hélène Hébert, a aussi d’excellents souvenirs rattachés à cette série mettant en vedette un jeune garçon et son fidèle cocker.

Ce que j’aimais, c’est que je trouvais que c’est un univers réconfortant. Ça se passe dans un quartier où les gens se connaissent, les gens se saluent. Il y a des personnages qui reviennent dans les bandes dessinées comme le chef de police, le boucher, la voisine. Et aussi, avec Boule et Bill, on n’est pas dans un univers de héros. Donc, il n’y a pas de grands exploits. C’est une bande dessinée qui est décomplexante dans un certain sens, puisqu’on peut se retrouver dans les péripéties quotidiennes de Boule et Bill.

Le 9e art est un des fleurons de la culture belge. Aussi, on n’est pas étonné de voir cette exposition inscrite dans la programmation des 40 ans de la Délégation générale de Wallonie-Bruxelles au Québec.

Boule et Bill sont en voiture avec les parents de Boule et leur petite tortue.

L'exposition «Boule et Bill, 60 ans de bonheur au quotidien» sera présentée jusqu'au 29 avril à Québec.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Les visiteurs pourront apprécier les planches exposées, de même que plusieurs notes d’histoire, notamment la première apparition des personnages de Boule et Bill dans le périodique belge Spirou, en 1959.

Il y a beaucoup de classiques de BD qui sont nés dans ce journal-là. On parle de Lucky Luke, Gaston Lagaffe. Les Schtroumpfs aussi sont nés dans ce journal hebdomadaire de bandes dessinées. Et lorsqu'il y avait un engouement, certains personnages volaient de leurs propres ailes, et devenaient une bande dessinée autonome, de rappeler Marie-Hélène Hébert.

Quarante-deux albums plus tard, le jeune Boule et son célèbre ami canin n'ont pas beaucoup changé. Mais ils ont toujours été plutôt de leur temps, d’expliquer Christophe Cazenove, le scénariste de la série depuis 2016.

« C’est un reflet de la société d'aujourd'hui comme ça l'était à l'époque de celle d'avant. Faut que les enfants, les lecteurs, s'y retrouvent. On montre ce qu'on voit, mais sans que ce soit le sujet principal des pages. Le sujet principal, c'est Boule et Bill, et leur amitié. »

— Une citation de  ChristopheCazenove, scénariste

Moi, je n’ai pas envie de l'ancrer dans notre actualité. C'est pour ça qu'il n'y a pas de technologie mise en avant de façon ostentatoire. On peut voir un des parents avec un téléphone portable ou une tablette, mais c'est juste du décor. L'important n'est pas là, ajoute le scénariste qui travaille actuellement à la réalisation du prochain album de Boule et Bill.

Ce 43e album devrait paraître dans le courant de l’année. Voilà une bonne nouvelle pour ceux qui voudraient replonger dans cette série amusante et pleine de bons sentiments, sans oublier ceux qui découvrent Boule et Bill.

D’ailleurs, depuis le début de l’expo à la Bibliothèque Monique Corriveau, les albums de Boule et Bill se font très rares dans les rayons. Avec sa formule, une page, un gag, de même qu’avec ses personnages des plus attachants, on constate que cette série plusieurs fois millionnaire et traduite dans une quinzaine de langues au fil des ans n’a pas fini de charmer les lecteurs.


Où et quand retrouver cette exposition?

Bibliothèque Monique-Corriveau : jusqu’au 13 février
Bibliothèque Étienne-Parent : du 28 février au 31 mars
Bibliothèque Félix-Leclerc : du 1er au 29 avril 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !