•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal d’Ottawa devrait fonctionner en virtuel au moins jusqu’en mars

On voit le maire Jim Watson au bout de la table et plusieurs chaises vides.

Tout retour en présentiel est suspendu pour les membres du conseil municipal (archives).

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

Le conseil municipal d’Ottawa devrait siéger virtuellement au moins jusqu’en mars prochain, recommande le bureau du greffier, Rock O’Connor.

Dans une mise à jour envoyée aux élus lundi en fin de journée, ce dernier mentionne la propagation importante de la COVID-19 et du variant Omicron.

Au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial a annoncé de nouvelles mesures temporaires visant à lutter contre la transmission du très contagieux variant Omicron qui se propage rapidement dans notre ville et partout dans le monde, note M. O’Connor.

Le bureau du greffier devait donner son avis au sujet du possible passage en mode hybride pour les séances du conseil municipal.

Étant donné l’évolution de la situation sanitaire depuis qu’il a eu le mandat de se pencher sur le sujet, M. O’Connor opte pour une suspension de tout retour en présentiel. Sa décision a été prise après consultation avec Santé publique Ottawa (SPO), a-t-il précisé.

Mon bureau fournira aux membres du Conseil une mise à jour au sujet des échéanciers et des recommandations au plus tard en mars 2022, en tenant compte de la situation relative à la COVID‑19 à ce moment-là, ajoute le greffier.

Dans l’intervalle, le maintien du statu quo est recommandé quant à la poursuite des réunions du Conseil et des comités de façon virtuelle, puisque nous continuons de limiter le nombre de personnes se réunissant dans la salle du Conseil et les autres salles de réunions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !