•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ferme urbaine de Calgary reçoit 227 000 $ d’Ottawa pour construire une serre

Un potager avec des plantes recouvertes d’un tissu.

La ferme Highfield Regenerative a été créée en 2019 avec l'aide de la Ville de Calgary et du Conseil canadien du compost.

Photo : Fournie par Kristi Peters

Radio-Canada

Une ferme urbaine de Calgary a reçu 227 000 $ du gouvernement fédéral pour construire une serre qui lui permettra de cultiver des légumes à longueur d’année.

La ferme Highfield Regenerative produit des légumes sur un terrain vacant qu’elle loue à la Ville dans le sud-est de Calgary depuis 2019.

La nouvelle serre permettra à l’organisme d’allonger sa courte saison de production et de continuer à aider les gens dans le besoin.

L’argent d’Ottawa vient du Fonds des infrastructures alimentaires locales, une initiative d’Agriculture et Agroalimentaire Canada dont l’objectif est de réduire l’insécurité alimentaire en établissant et en renforçant le système alimentaire local des organismes communautaires sans but lucratif.

Nous espérons élargir un peu nos canaux de vente et essayer de compenser une partie des coûts occasionnés par la production de nourriture, explique la responsable des opérations de la ferme Highfield, Heather Ramshaw.

L’accent sera toujours fortement mis sur les dons aux programmes d’accès à la nourriture de la ville, précise-t-elle.

L’année dernière, la ferme Highfield a produit 900 kilos de légumes frais. La plupart ont été donnés à la banque alimentaire de Calgary et à l’organisme communautaire The Mustard Seed, qui fournit de l'hébergement d’urgence et d’autres ressources aux sans-abri de Calgary.

Au Canada, personne ne devrait avoir faim. Renforcer la sécurité alimentaire pour les populations les plus vulnérables est plus important que jamais, affirme le député de Calgary-Skyview, George Chahal, dans un communiqué de presse.

Avec ces nouveaux fonds, la ferme Highfield sera mieux en mesure de fournir de la nourriture fraîche et nutritive aux familles lorsqu’elles en ont le plus besoin, dit-il.

Des produits frais dans les refuges

Andrew Millar, responsable des services de base à The Mustard Seed, affirme que l’organisme a reçu des produits de la ferme Highfield pendant tout l’été.

Il dit qu’avant cette collaboration, The Mustard Seed n’aurait jamais pu servir des légumes frais de qualité à son refuge de Foothills.

Nous avons reçu de la laitue ferme et fraîche [...] ainsi que des tomates et des betteraves. La cuisine a donc préparé de la salade de betteraves, a mis des piments frais dans les sauces, explique-t-il.

« Cela a permis d’améliorer la valeur nutritive et le goût de la nourriture. »

— Une citation de  Andrew Millar, responsable des services de base, The Mustard Seed

Il ajoute que les produits frais ont également permis à l'organisme de préparer des plats végétariens et précise que le refuge de Foothills accueille environ 100 personnes par jour pour le dîner et 200 personnes pour le souper.

Bien que The Mustard Seed n'ait pas d’entente formelle avec la ferme, Andrew Millar pense qu’une production de fruits et légumes à longueur d’année grâce à la serre serait une excellente nouvelle pour les organismes comme le sien qui pourraient recevoir plus de nourriture.

Protéger les récoltes sensibles

Heather Ramshaw explique que la serre permettra de protéger les plantes des intempéries et des changements de température.

Au lieu de perdre tous nos plants de tomates en septembre, nous espérons pouvoir continuer à les cultiver, même pendant l’hiver, dit-elle.

Elle ajoute que la moitié de la serre sera utilisée afin d’offrir des ateliers et des programmes éducatifs au public.

La ferme Highfield espère finalement recruter davantage de bénévoles, embaucher des employés et quadrupler la quantité de nourriture qu’elle a produite l’année dernière.

Heather Ramshaw s’attend à ce que la serre soit ouverte d’ici la mi-avril.

Avec les informations de Colleen Underwood

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !