•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des figures incontournables de l’histoire en vedette dans des capsules vidéo

Des personnalités artistiques raconteront la vie, l'œuvre et les réalisations de différentes figures de l’histoire lointaine ou récente du Québec.

Dessins de femmes et d'hommes avec des couleurs vives.

Les personnalités historiques de la première saison de la série «Nos géants» sont dessinées dans cette illustration.

Photo : La Fondation Lionel-Groulx

Radio-Canada

Les Filles du roi et Dorimène Desjardins sont les premières personnalités historiques dont l’histoire est racontée dans Nos géants, une série de capsules diffusées à partir d'aujourd'hui sur TVA et sur le site de la Fondation Lionel-Groulx.

Au total, 45 capsules web seront produites sur trois saisons. Des personnalités artistiques raconteront la vie, l'œuvre et les réalisations de différentes figures de l’histoire lointaine ou récente du Québec. C’est un projet qui vise à faire découvrir ou redécouvrir des personnages historiques incontournables du Québec, de la Nouvelle-France à aujourd’hui, qui ont contribué à la défense de la langue française, explique Myriam D’Arcy, directrice générale de la Fondation Lionel-Groulx.

Plusieurs artistes ou des personnalités du monde médiatique et politique présentent ces figures historiques. Des géants d’aujourd’hui présentent des géants d’hier. On voulait un mariage entre des personnalités. Pour chacun de ces géants, on a essayé de trouver un lien naturel entre la figure et la personnalité publique, indique Myriam D’Arcy.

Par exemple, Marie-Thérèse Fortin présente Gabrielle Roy, et on sait qu’elle a porté une pièce [sur l’écrivaine] au théâtre. Pierre Curzi, lui, qui nous parle de Champlain, est un passionné [du fondateur de la ville de Québec].

Ainsi, Annie-Soleil Proteau et France Castel inaugurent la série en racontant respectivement l’histoire des Filles du roi et l’implication de Dorimène Desjardins dans la fondation du mouvement Desjardins.

On pourra aussi notamment voir Sophie Faucher parler de Mary Travers, mieux connue sous le nom de scène La Bolduc; Pauline Marois tracer le destin de Marguerite Bourgeoys; Sébastien Ricard évoquer Camille Laurin, le père de la Charte de la langue française; Konrad Sioui raconter le parcours du chef huron-wendat Nicolas Vincent Tsawenhohi; et Mario Dumont faire revivre les combats menés par Pierre-Stanislas Bédard.

Des choix difficiles

Myriam D’Arcy explique que le choix des 45 figures historiques a été un long processus, notamment pour avoir un équilibre entre les hommes et les femmes ainsi que des personnalités issues de la diversité et représentant différents siècles. Chaque fois qu’on fait des choix, on doit faire des deuils. Avec notre comité d’historiens, on a eu de longues séances de travail pour établir cette liste. On a des personnages très connus comme Samuel de Champlain et certains qu’on va découvrir comme Charles-Honoré Catelli, fondateur de l’entreprise Catelli. On a donc un bel éventail, des plus connus au moins connus, soutient Myriam D’Arcy.

À partir du 17 janvier, une capsule est dévoilée chaque semaine sur les ondes de TVA en version courte, et en version longue sur le site de la Fondation. Les deux prochaines saisons seront lancées en janvier 2023 et en janvier 2024.

On l’a pensé comme un projet bienveillant qui célèbre notre histoire, nos personnages, notre langue et notre culture avec des personnages historiques et des géants contemporains, conclut Myriam D’Arcy.

La série Nos géants est produite par la Fondation Lionel-Groulx, un organisme privé dont le mandat est de promouvoir l'histoire du Québec la langue française, en partenariat avec le gouvernement du Québec et Québecor.

Ce texte a été écrit à partir de l’entrevue réalisée par Claudia Hébert, chroniqueuse culturelle à l’émission Tout un matin. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté et de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !