•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé d’avoir menacé le personnel d’un hôpital

Voiture de patrouille de la police de Sarnia

La police de Sarnia affirme que l'homme avait de la méthamphétamine en cristaux en sa possession. (Archives)

Photo : CBC

Radio-Canada

Un homme aurait menacé le personnel des urgences de l'hôpital Bluewater Health de Sarnia, en Ontario, dans la nuit de dimanche à lundi.

Juste après minuit, la police a déclaré qu'un homme très agité qui semblait sous l'influence de drogues est entré dans le service des urgences de l'hôpital.

Après s'être disputé avec le personnel de triage, le personnel de sécurité de l'hôpital s'est approché de lui. Il a quitté le bâtiment en courant, toujours selon les policiers.

La sécurité de l'hôpital l'aurait ensuite suivi à l’extérieur pour s'assurer qu'il avait quitté les lieux. Il aurait ensuite pointé une arme à feu et se serait dirigé vers le personnel.

Les policiers affirment que le personnel s’est réfugié dans l’hôpital et que le suspect les a suivis à l'intérieur, levant son arme dans le service des urgences.

Les gens se sont mis à l'abri, craignant pour leur vie, a déclaré la police de Sarnia dans un communiqué de presse.

Les policiers affirment qu’à leur arrivée, l'homme avait déjà fui les lieux et a été retrouvé six pâtés de maisons plus loin.

Ils ajoutent que, lorsque les agents se sont approchés de lui, l'arme était sur le sol, et le suspect a été arrêté.

Selon les policiers, l'arme était une réplique d’une arme de poing mais était en fait un pistolet à air comprimé.

Ils affirment aussi que l’homme était en possession de 37 grammes de méthamphétamine en cristaux.

L'homme de 22 ans de Sarnia fait face à 24 chefs d'accusation, dont agression armée, avoir pointé une arme à feu et avoir proféré des menaces.

La police a déclaré que personne n'a été blessé lors de l'incident.

Une note de service interne a été envoyée au personnel de l'hôpital à la suite du code argent , code utilisé lorsqu'un individu entre dans un établissement hospitalier avec une arme.

Le mémo indique que les tensions sont globalement élevées dans la communauté et que les points de vue divergents sur la pandémie , la consommation de drogues et la violence domestique sont tous en hausse et ont un impact sur l'hôpital.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !