•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre de vaccination de la rue Bowen Sud ouvre ses portes au public

Une affiche de vaccination sur la rue Bowen Sud.

Le public peut maintenant obtenir une dose de rappel au centre de vaccination de la rue Bowen Sud.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Le centre de vaccination de la rue Bowen Sud, à Sherbrooke, est maintenant ouvert sur rendez-vous aux membres du public souhaitant obtenir leur dose de rappel, a annoncé le CIUSSS de l’Estrie - CHUS lundi lors d'un point de presse.

On ajoute des places pour la vaccination à la population générale. [...] Même les personnes qui auraient rendez-vous plus tard peuvent aller voir s’il y a des disponibilités un peu plus tôt au centre Bowen pour devancer leur rendez-vous, a souligné le Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique en Estrie.

Rappelons que ces locaux accueillaient au départ uniquement des travailleurs jugés prioritaires sur invitation.

Les rendez-vous au centre Bowen Sud sont maintenant ouverts sur Clic Santé. Le centre pourra accueillir environ 500 personnes par jour pendant six jours, a précisé le CIUSSS de l’Estrie - CHUS dans un courriel à Radio-Canada.

L’établissement de santé recommande cependant aux personnes à mobilité réduite de prendre rendez-vous au centre de vaccination situé au 75, rue J.-A. Bombardier, à Sherbrooke, puisque le centre de la rue Bowen Sud pourrait leur être difficile d’accès.

Des nombres encourageants en Estrie

Dimanche dernier, 477 employés du CIUSSS de l’Estrie - CHUS étaient atteints de la COVID-19, indique le directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques Yann Belzile. Au début du mois, près de 1400 employés du CIUSSS étaient absents en raison du virus.

« C’est un signe franchement encourageant. Il faut dire toutefois que 477 employés atteints par la COVID, c'est quand même un chiffre qui est très grand, qui pèse énormément sur les équipes qui cumulent une fatigue très grande.  »

— Une citation de  Yann Belzile, directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l'Estrie - CHUS

On demeure extrêmement vigilant. On surveille de près le retour en classe aujourd’hui des étudiants, des élèves, des enfants, pour voir quel sera l’effet sur notre main-d'œuvre, ajoute-t-il.

Le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie - CHUS, le Dr Stéphane Tremblay, parle aussi d’une légère amélioration dans le réseau de la santé, mais reste prudent.

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS est toujours au niveau de modulation ou de délestage 4+. Un bon nombre de services sont présentement modulés à la baisse, rappelle-t-il. On souhaite [...] reprendre certains éléments jugés prioritaires et essentiels. Par contre, on demeure prudent à ne pas aller trop vite. L’activité chirurgicale est toujours à 50% de sa capacité.

Au cours des prochains jours, nous serons attentifs à bien suivre la situation pour nous assurer que les prochains pas que nous allons faire seront des pas que nous n’aurons pas besoin de déconstruire. On reste résolument engagé à reprendre le maximum d’activités qui sont possibles de reprendre. Cela étant dit, on ne veut pas redémarrer des choses qu’on sera obligé de remodeler à la baisse quelques jours plus tard, soutient-il.

Lundi, 154 personnes étaient hospitalisées en lien avec la COVID-19 en Estrie, soit 18 de moins que lors du précédent bilan du CIUSSS.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !