•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne pour la dose de rappel va bon train au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une main tient un papier sur lequel est écrit troisième dose Moderna et 0,25 millilitre.

En comptant les rendez-vous, la région se dirige vers un taux de 65% pour la dose de rappel.

Photo : Radio Canada International / Samir Bendjafer

Radio-Canada

Selon le directeur de la campagne de vaccination pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marc Thibeault, 43 % des Saguenéens et des Jeannois ont reçu une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19.

On est rendu à 43 % de gens vaccinés avec la dose de rappel. Avec les rendez-vous, on va atteindre assurément 65 %. Le Québec est moins avancé, c’est 37 %, a-t-il chiffré lundi en entrevue au Téléjournal Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Dorénavant, tous les groupes d’âge de 18 ans et plus ont accès à la dose de rappel. L’engouement s’est notamment fait sentir vendredi lors de l’ouverture des rendez-vous pour les plus jeunes.

On se souvient que nos jeunes de 18-24 ans traînaient de la patte au début, mais ce n’est plus le cas présentement. Lorsqu’on a ouvert ce groupe d’âge là vendredi, déjà on a 10 % qui sont vaccinés et 20 % avec les rendez-vous. On a eu 2000 rendez-vous pris vendredi et samedi par les 18-24 ans, a-t-il poursuivi.

Un homme en entrevue.

Le directeur de la campagne de vaccination pour le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marc Thibeault.

Photo : Radio-Canada

Récemment, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean avait augmenté sa cible de vaccination. Des cases ont même été ajoutées tôt en matinée et tard en soirée dans les horaires de vaccination.

On s’est donné une cadence assez importante. Si on prend le prorata de notre population, on devrait vacciner autour de 20 000 personnes par semaine. On s’est donné un objectif de 30 000 personnes. La semaine passée, on a atteint près de 33 000 personnes qui ont été vaccinées et on vise à peu près le même nombre pour la prochaine semaine. Pour nous c’est important. Il faut éviter l’hospitalisation et la vaccination nous permet vraiment d’éviter l’hospitalisation, a dit encore Marc Thibeault.

Pour ce qui est des 5 à 11 ans, la campagne pour la première dose s’était amorcée à la fin de l’automne, dans les écoles et les centres de vaccination.

On a réussi à atteindre un taux de vaccination de 74 %. Le Québec tourne autour de 58-60 %, a-t-il indiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !