•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une deuxième maison des aînés à Gatineau, dans le secteur de Masson-Angers

Gros plan sur les mains d'une femme tenant la main d'une personne âgée qui se déplace avec une canne.

Une aînée se fait accompagner par une professionnelle de la santé (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

La Ville de Gatineau pourrait bientôt compter une deuxième maison des aînés et alternatives sur son territoire. Le conseil municipal doit entériner, mardi soir, une série de dérogations mineures, de même qu’un changement de zonage, pour permettre d’accélérer le projet.

Le nouvel établissement de santé comprendra 72 chambres, soit pour 60 aînés et 12 adultes avec des besoins spécifiques.

Sa construction est prévue dans un nouveau projet de développement du secteur de Masson-Angers, le long de la route 148.

Les gens sont habitués à leur milieu de vie. […] Juste de penser qu’il y aura une résidence pour les personnes aînées implantée dans le secteur, c’est un gros plus, se réjouit le conseiller du district, Mario Aubé. C’est ce que j’appelle un service aux citoyens de pouvoir continuer de faire, pour certains, des emplettes dans les mêmes commerces que depuis toujours.

Mario Aubé répond à des journalistes en conférence de presse.

Mario Aubé, conseiller municipal du District de Masson-Angers, à Gatineau (archives)

Photo : Radio-Canada / Nathalie Tremblay

La construction de la nouvelle maison des aînés devrait être complétée à la fin de l’année 2023 et le feu vert aux dérogations mineures permettra de conformer le projet, selon M. Aubé.

La première pelletée de terre de la future maison des aînés et alternatives dans le secteur Hull Gatineau a été soulevée en septembre dernier et devrait ouvrir ses portes cet automne. Un autre projet qui sera inspiré des maisons pour aînés est aussi prévu à Maniwaki.

Nouveau concept

Les maisons des aînés et alternatives sont un nouveau concept au moyen duquel le gouvernement du Québec veut offrir aux personnes âgées et aux adultes avec des déficiences intellectuelles ou physiques un milieu de vie plus convivial.

Dans l’ensemble de la province, le gouvernement caquiste entend construire 2600 places avec le modèle des maisons des aînés d’ici la prochaine élection, en 2022.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !