•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : nouveau record d’hospitalisations et un décès supplémentaire sur la Côte-Nord

Plan rapproché du bras d'un patient couché dans un lit d'hôpital. Une infirmière lui tient la main.

Un nouveau sommet d'hospitalisations est franchi sur la Côte-Nord (archives).

Photo : Associated Press / Daniel Cole

La Côte-Nord fait état d’un nouveau décès lié à la COVID-19, le sixième enregistré par le CISSS de la région depuis le début de la pandémie.

Ce dernier décès survient alors que la région franchit un nouveau sommet en ce qui concerne le nombre de patients hospitalisés ayant reçu un résultat positif à la COVID-19.

En date de lundi, 21 personnes qui ont la COVID-19 sont hospitalisées dans les différents établissements du CISSS de la Côte-Nord.

À l’heure actuelle, 17 des 21 hospitalisations de la région ont lieu à l’hôpital de Sept-Îles. Trois autres hospitalisations se déroulent à Baie-Comeau, et une dernière aux Escoumins.

Le CISSS de la Côte-Nord précise toutefois que trois patients parmi tous ceux qui sont hospitalisés sur la Côte-Nord ont comme diagnostic principal la COVID-19 et que c’est en raison de la COVID-19 que ces personnes sont présentement hospitalisées. Les autres patients ont contracté la COVID-19 au cours de leur hospitalisation.

Le directeur des services professionnels et de l’enseignement universitaire au CISSS de la Côte-Nord, Dr Jean-François Labelle, souligne qu’un bas nombre de personnes initialement hospitalisés en raison de la COVID-19 permet au CISSS de fonctionner sans avoir affaire au délestage.

Comme ces gens-là ne sont pas hospitalisés avec un diagnostic principal à cause de la COVID-19, ils n’ont souvent pas besoin d’oxygène, pas besoin de soins intensifs… le niveau d’intensité de soins qu’on doit leur accorder est différent de ce qu’on avait dans les autres vagues avec le variant Delta ou les autres variants qu’on a eus auparavant , avance-t-il.

Le CISSS de la Côte-Nord indiquait vendredi dans une communication écrite destinée à Radio-Canada que l’établissement s'adaptait pour être en mesure d’accueillir convenablement tous les patients qui nécessitent d’être hospitalisés dans la région en raison de la COVID-19.

Les hospitalisations en hausse partout ailleurs aussi

À l'échelle provinciale, le nombre de personnes hospitalisées ne cesse d'augmenter. 81 nouvelles hospitalisations sont recensées au Québec et portent au nouveau total de 3381 hospitalisations.

54 décès supplémentaires liés à la COVID-19, de même que 5400 nouveaux cas déclarés par tests PCR ont été enregistrés.

Éclosions à l'hôpital de Sept-Îles

Deux nouvelles éclosions de cas de COVID-19 sont par ailleurs survenues cette fin de semaine à l’hôpital de Sept-Îles. L’une des éclosions est en cours dans l’unité de courte durée gériatrique et l’unité de réadaptation fonctionnelle intensive. Une dizaine de patients ont été déclarés positifs au virus lors de la fin de semaine.

La deuxième éclosion se déroule actuellement au sein d’une des unités d’hospitalisations de l’hôpital.

On a fait un dépistage massif avec tous les patients pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’échappées, à la suite d'un début d’éclosion , indique le Dr Labelle. On a trouvé des cas positifs chez des patients qui étaient asymptomatiques cliniquement et on a été en mesure de les isoler.

En date du 17 janvier, 127 travailleurs du CISSS de la Côte-Nord sont absents parce qu’ils ont la COVID-19 ou sont en isolement préventif.

« On ne se mentira pas que 127 personnes de moins, ça paraît sur l’organisation.  »

— Une citation de  Dr Jean-François Labelle, directeur des services professionnels au CISSS de la Côte-Nord

Pour le moment, on est en mesure d’absorber les différences avec la main-d'œuvre indépendante et la solidarité de nos équipes qui travaillent très fort , souligne-t-il.

Alors que le ministère de la Santé songe à créer un nouveau niveau de délestage pour faire face aux besoins urgents d’hospitalisation ailleurs dans la province, le CISSS de la Côte-Nord indique qu'aucun délestage n'est en cours dans la région à l'heure actuelle.

Éclosion à Unamen Shipu

La communauté innue d'Unamen Shipu fait face à sa toute première éclosion de COVID-19 depuis le début de la pandémie. En date de lundi, 29 cas actifs sont dénombrés dans la communauté innue, selon son chef Bryan Mark.

Le chef du conseil de bande d'Unamen Shipu dit gravement s'inquiéter de l'arrivée du virus dans sa communauté de la Basse-Côte-Nord.

Bryan Mark se fait  vacciner par une infirmière.

Le chef d'Unamen Shipu, Bryan Mark, a été parmi les premiers de sa communauté à se faire vacciner en janvier, car il souhaitait donner l'exemple (archives).

Photo : Gracieuseté du Centre de santé d'Unamen Shipu

Bryan Mark craint que la propagation du virus dans une communauté isolée et surpeuplée mette en péril la santé d'un bon nombre de citoyens.

Toutes les communautés vivent dans des situations de surpeuplement des maisons. Chez nous, deux familles qui vivent à 10 personnes dans la même maison ont reçu des résultats positifs.

Bryan Mark dénonce également le laxisme au sein de sa communauté. Selon lui, des citoyens continueraient de faire fi des mesures sanitaires en se rassemblant en grands groupes.

La moitié des cas positifs sont issus de partys et des personnes qui refusent de se plier aux consignes , s’insurge-t-il.

Le chef innu implore la population de respecter les consignes pour limiter la contamination communautaire.

La Côte-Nord enregistre par ailleurs 171 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire depuis vendredi. Ces nouveaux cas ne représentent que ceux qui ont été décelés par un test PCR. Ce test n'est plus disponible au grand public depuis le début du mois de janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !