•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une prime horaire de 3 $ pour ceux qui travaillent avec une population vulnérable au N.-B.

Plus de 8000 personnes pourraient bénéficier de cette prime, indique le gouvernement.

Une préposé de soins de santé dans une chambre pour patient.

Ce sont plus de 8000 travailleurs du Nouveau-Brunswick qui pourraient bénéficier de ce complément salarial (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des employés œuvrant auprès d’une population vulnérable pourraient avoir droit à un complément salarial offert par le gouvernement du Nouveau-Brunswick. Cette prime de 3 dollars par heure travaillée est offerte aux personnes qui gagnent moins de 18 $ l’heure.

Ce programme d’urgence est disponible depuis le passage à la phase 3, vendredi dernier. Il sera en vigueur jusqu'au 14 mars.

Les personnes touchées sont :

  • les travailleurs de soutien à domicile qui prodiguent des soins en personne aux aînés, aux adultes et aux enfants;
  • le personnel des foyers de groupe, des résidences communautaires, des foyers de soins spéciaux, des refuges pour sans-abri et des maisons de transition;
  • les travailleurs d’intervention en matière de violence familiale;
  • les travailleurs des banques alimentaires et des soupes populaires.

Le ministère du Développement social estime que plus de 8000 personnes pourraient bénéficier de cette prime. Un investissement qui représente 8 millions de dollars.

Le ministère dit travailler avec ses organismes partenaires afin de les appuyer dans la mise en œuvre du programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !