•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’inquiétude d’une mère pour son fils vulnérable hospitalisé à Tracadie

Gabriel pose devant le ring avec une grimace de lutteur et un pouce dans les airs.

Gabriel Comeau a déjà fait l'objet d'un reportage à la télévision parce qu'il avait organisé un gala de lutte professionnelle à la Polyvalente Marie-Esther en 2019, alors qu'il était âgé de 15 ans (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Massé

Une mère du Nouveau-Brunswick est inquiète, car son fils atteint d'une maladie dégénérative est hospitalisé à Tracadie. Cet hôpital compte parmi ceux où des avis d'exposition à la COVID-19 ont été signalés ces derniers jours.

Le jeune Gabriel Comeau, qui respire à l'aide d'un appareil, est hospitalisé à l'unité de médecine de l'Hôpital de Tracadie.

Depuis son lit d'hôpital, il correspond par messages textes avec sa mère et lui fait part de ce qu'il voit et entend autour de lui.

Toutefois, cela est loin d'être suffisant pour rassurer sa mère, Sylvie Comeau.

Mon garçon, sa maladie attaque vraiment ses poumons. C'est stressant un peu vu qu'il y a vraiment beaucoup de cas de COVID, raconte Sylvie Comeau.

Gabriel Comeau n'a pas contracté la COVID-19, mais sa mère s'inquiète des dommages que le virus pourrait faire au système respiratoire de son fils.

Elle explique que son fils change souvent de chambre. Veux, veux pas, c'est dans l'air, dit-elle. C'est ce qui m'inquiète.

Le réseau de santé Vitalité fait régulièrement une mise à jour, sur son site web, de la liste des hôpitaux qui sont touchés par des avis d'exposition. C'est actuellement le cas à l'Hôpital régional de Bathurst, l'Hôpital Georges L. Dumont à Moncton, l'Hôpital régional d'Edmundston, l'Hôpital général de Grand-Sault, l'Hôpital régional de Campbellton, le Centre hospitalier Restigouche, l'Hôpital l'Enfant-Jésus de Caraquet et l'Hôpital de Tracadie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !